Quick Links

Note

La version française de ce site ne comporte que quelques pages. Pour le site intégral, cliquez sur le bouton « English », en haut à droite.

Évaluation du modèle d’organisation de services des Centres désignés pour victimes d'agression sexuelle - Organisation des services pour les victimes d’agressio

CRCF Members in this Project: Delphine Collin-Vézina

Principal Investigator: Delphine Collin-Vézina
Co-Investigator: J. Dion & M. Hébert
Funding Source: Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture & ministère de la Santé et des Services sociaux (FQRSC)
Period: 2009–2011

Plusieurs initiatives gouvernementales récentes ont jeté les bases de l’intervention auprès des victimes d’agression sexuelle (AS) à travers le territoire québécois. Dans cette foulée, le concept des centres désignés (CD) a été développé parce qu’on observait, notamment, que l’accessibilité aux services pour les victimes d’AS était problématique dans plusieurs régions du Québec. L’implantation des CD visait plusieurs objectifs, dont : offrir des services complets et de qualité aux victimes d’AS dans toutes les régions du Québec; uniformiser l’intervention; et assurer une meilleure formation des intervenants.

Depuis 2002, 65 CD ont été implantés dans 15 régions du Québec. Les CD de chacune des régions du Québec ont été identifiés en tenant compte des particularités des différentes régions et de leur population, notamment l’étendue du territoire, des services existants et des communautés culturelles présentes dans la région. Sur la base de cette analyse, certaines régions se sont vues attitrées plusieurs CD (par exemple : 8 CD au Bas-St-Laurent, 8 CD en Gaspésie-Île-de-la-Madeleine), alors que d’autres ont connu des services se concentrant autour d’un nombre plus restreint d’institutions (par exemple : 1 CD en Estrie, 1 CD à Laval).

Or, suite à leurs implantations, plusieurs éléments doivent maintenant être documentés : (1) Comment les services sont-ils organisés? Quels sont les facteurs qui sont associés au déploiement des services? Quels sont les enjeux particuliers vécus par les CD de différentes régions? (2) Les services en place actuellement permettent-ils de répondre efficacement aux besoins de l’ensemble des victimes d’AS (enfant, adolescent, adulte; homme, femme; francophone, anglophone, allophone, membres des communautés des Premières Nations) (3) Quelle utilisation est faite des outils développés pour les CD, soient les trousses médicolégale et médicosociale? Quelle est la perception des intervenants à leur égard? La présente recherche, basée sur les principes de l’évaluation de l’implantation de programmes, permettra d’apporter des réponses concrètes à l’ensemble de ces questions afin de dresser le portrait actuel de l’implantation des services dans les 65 CD. Les données recueillies permettront ainsi de proposer des pistes d’action qui viseront à améliorer l’offre de services pour les victimes d’AS et orienter les politiques et mesures sociales dans ce domaine.