Quick Links

Histoire

La Communauté d’apprentissage continue de McGill / The McGill Community for Lifelong Learning (anciennement The McGill Institute for Learning in Retirement) a été fondée en 1989 par l’École d’éducation permanente (anciennement the McGill School of Continuing Studies - SCS). Lorsque s’est fait sentir le besoin des gens d’âge mûr pour un programme de cours non assortis d’unités offerts le jour, nous avons exploré les différentes possibilités et consulté les étudiants aînés. À l’instar du programme novateur de l’Université Harvard, la CACM a été fondée et elle est la première à utiliser un modèle entièrement géré par les pairs.

Depuis le début, ce programme a été conçu par et pour les membres. À l’atelier en août 1989 où il a été créé, les champs d’intérêt et les animateurs potentiels on été identifiés et, deux mois plus tard, la première session a commencée avec 180 étudiants dans 15 groupes d’études dans des salles de cours partout sur le campus de McGill. Depuis ce temps, le programme a connu une croissance exponentielle. Pendant l’année 2011-12, 656 membres ont participé à 95 groupes d’études et ont soutenu les conférences et programmes additionnels qui sont actuellement offerts. Malgré les nombres qui augmentent, l’ambiance de l’apprentissage partagé en petits groupes a toujours été notre priorité. 

Le programme de McGill est considéré comme un exemple pour les autres. Les membres de la CACM ont été actifs dans l’établissement d’autres programmes similaires dans d’autres villes canadiennes et ont souvent présenté le concept à des conférences au Canada et à l’échelle internationale (voir Ressources et publications). En 1993, une subvention importante d’un programme d’autonomie des aînés de Santé Canada a permis de faire une évaluation exhaustive. Les objectifs étant d’élaborer des mécanismes pour maintenir le caractère essentiel du programme et d’établir les priorités pour l’avenir. Un guide d’évaluation organisationnelle Guide d'évaluation d'entreprise a été publié et mis à la disposition des programmes pour les aînés; aussi, un article revu par un comité de lecture sur la CACM a été publié.

Les premières années, il y avait des groupes d’études partout sur le campus, là où l’on trouvait une salle. En 1993, on a alloué un espace à la CACM au 550, rue Sherbrooke Ouest et, en 1998, elle s’est installée dans ses locaux actuels au 688, rue Sherbrooke Ouest. Grâce à des dons généreux et à une subvention de la Fondation R. Howard Webster, nos salles de classe sont maintenant dotées d’équipements technologiques de pointe. 

En 2009, la CACM a célébré son 20e anniversaire avec des activités fascinantes : une exposition d’art à la Gallerie McClure, la première montréalaise d’un film en nomination aux Oscars au Musée des beaux-arts de Montréal, un festival des arts à Tudor Hall et un thé victorien au Stewart Hall de Beaconsfield. Un des événements à souligner a été la série de conférences pour les collectivités anglophones de la Ville de Québec, de Châteauguay et de la région de Sherbrooke. Dans chacun de ces lieux, une conférence choisie par la collectivité a été donnée et suivie d’un atelier sur l’apprentissage entre pairs. Un des résultats importants a été la mise sur pied du groupe d’apprentissage entre pairs pour aînés à Châteauguay. 

Les membres ont l’occasion de proposer des idées et de faire des suggestions dans les ateliers de planification qui ont lieu aux deux ans et à l’assemblée générale annuelle. Parmi les priorités actuelles de la CACM, nous comptons répondre aux besoins de la génération nouvellement retraitée et élaborer des services Web conviviaux.