Quick Links

À vendre : une maison où grandir

Le logement est cher. En octobre 2010, on évaluait à 343 747 $ le prix de vente moyen d’une résidence au Canada.  Avec les impôts fonciers, l’entretien et  les intérêts hypothécaires, le coût d’une propriété est vite hors de portée pour nombre de propriétaires potentiels.

Mais voici que des étudiants de 2e /3e cycle du Groupe de recherche sur les maisons abordables de l’École d’architecture de McGill conçoivent des maisons bon marché pour les gens qui en ont le plus besoin.  Le fleuron de l’initiative est la Maison évolutive – une maison en rangée de deux étages conçue par le professeur Avi Friedman, directeur du groupe, et l’ex-professeur Witold Rybczynski , dont la construction revient à 100 000 $.  Avec ses 93 mètres carrés de surface habitable et ses étages supérieurs dépourvus de mur intérieur, on est loin de la demeure somptueuse.  Pourtant, il s’agit d’une maison avantageuse et bien bâtie qui convient à merveille à une famille ayant de jeunes enfants.  Elle fera aussi l’affaire de salariés à faible revenu désireux de se constituer peu à peu de la valeur nette – souvent pour moins qu’il leur en coûterait en loyer.

« Les gens n’ont pas les moyens d’acquérir une maison », de dire le professeur Friedman.  « Et ceux qui souffrent le plus de cette situation sont ceux dont les services nous sont généralement les plus indispensables : de jeunes enseignants, de jeunes policiers, du personnel infirmier fraîchement diplômés… »

« La location ne rapporte rien.  Mais l’acquisition d’une maison permet d’accumuler du capital.  Il s’agit d’une façon extraordinaire d’épargner. »

Depuis 1988, le programme des maisons abordables a aidé à construire 20 000 habitations bon marché – dont quelque 10 000 à Montréal et dans les environs.  Le reste est disséminé ailleurs au Canada et aussi loin qu’au Mexique et en Europe.

« La conjoncture économique ne favorise pas la sécurité d’emploi, de plus en plus rare.  En règle générale, il y a un problème de capacité financière si l’on doit consacrer plus de 30 % de son revenu au logement. Voilà pourquoi nous devons contribuer à baisser les coûts de logement. La Maison évolutive est la moins chère sur le marché », précise M. Friedman.

Classified as