Quick Links

Le sport contre l'obésité

Il n’est un secret pour personne que l’obésité infantile est en hausse. Au Canada, plus de 26 % des mineurs, soit 1,6 million d’enfants et d’adolescents, sont en surpoids ou sont obèses. Bien que la génétique puisse jouer un rôle dans certains cas, le manque d’exercice physique et la consommation d’aliments gras et sucrés sont plus souvent en cause.

Deux étudiants en médecine de McGill, Anthony Albina et Adam Daniel Parent croient que la lutte contre l’obésité infantile doit être communautaire. Forts de cette conviction, ils ont fondé Vitamin Sport, un organisme à but non lucratif qui veut fournir un environnement sportif amusant, sécuritaire et accessible aux élèves du primaire, quel que soit leur statut socioéconomique, leur sexe ou leur niveau d’aptitudes.

Vitamin Sport est animé par 12 étudiants de 1re et de 2e année de médecine qui ont un intérêt particulier pour l’activité physique et la médecine préventive. Cette année, ils se sont associés au programme de sport parascolaire de l’école primaire Willingdon du quartier Notre-Dame-de-Grâce, où ils animent chaque semaine des activités d’entraînement physique pour faire bouger les élèves. Le programme comporte aussi un volet éducatif. Toutes les deux semaines, des ateliers de nutrition sont offerts où il est question de déjeuners équilibrés, de portions appropriées et des indications du Guide alimentaire canadien.  

Le but ultime de l’entreprise est simple : donner aux enfants les moyens de s’occuper de leur santé. Mais simple ne veut pas toujours dire facile. Selon Adam Daniel Parent, « les enfants en surpoids sont souvent victimes de discrimination sociale et d’intimidation, ce qui nuit à leur estime de soi et risque de compromettre leur rendement scolaire et leur fonctionnement social. La promotion de modes de vie actifs à un très jeune âge fournit à ces enfants des outils puissants qui leur seront utiles dans toutes les facettes de leur vie, et notamment dans le développement de leurs aptitudes interpersonnelles et leurs études. »

Adam Daniel Parent et Anthony Albina veulent offrir les services de Vitamin Sport à d’autres écoles et à d’autres quartiers, et des contacts ont déjà été pris avec eux à cette fin. Pour ce qui est de l’école Willingdon, le programme y sera offert plus d’une journée par semaine dès l’année prochaine. « Nous nous sommes dit : c’est faisable, nous avons les outils et la motivation pour y arriver, » précise Anthony Albina. « Lorsqu’ils établissent un bon rapport avec le sport et la nutrition, les élèves s’intéressent davantage aux modes de vie sains et tirent des leçons qui vont les accompagner jusqu’à l’âge adulte.  C’est formidable à voir. »

Classified as