Quick Links

AMURE update: Pause in negotiations with AMURE

News

Published: 17 Dec 2012

McGill Human Resources has asked Research and International Relations to relay updates on the University’s negotiations with AMURE, the union representing research associates and assistants.

Please see the following message and share the information as you deem appropriate. If you have questions, please contact Human Resources at 514-398-4747 or hr [dot] hr [at] mcgill [dot] ca.


Pause in negotiations with AMURE

At the December 11 bargaining session, two representatives from the research community at McGill, Dr Marianna Newkirk, Associate Dean (Research), Montreal General Hospital Site, and Peter Grutter, Associate Dean, Research & Graduate Education Research (Faculty of Science) made a presentation on the status of research funding at McGill University. The presentation was followed by a Q&A session during which Dr. Newkirk and Mr. Grutter answered questions asked by union representatives.

At the November 28 bargaining session, both parties agreed to articles related to parental leave. However, on December 5, a motion was put forward to the McGill senate proposing changes to the three sets of regulations on maternity, parental and extended parental leave for academic staff; these changes were approved by senate.  This new policy requires approval by the board of governors.

As AMURE was not consulted or aware of these proposed changes, the union was concerned that the parental leave articles agreed to on November 28th did not reflect the proposed changes to parental leave. In addition the union sought clarification as to what policies and regulations may currently be under review by McGill, as changes to such policies away from the bargaining table may undermine the trust built between the two parties.

At the suggestion of the conciliator, a union bargaining committee member and a university spokesperson were mandated by their respective negotiation committees to seek clarifications from appropriate sources and to inquire whether other similar policies were currently under review. The union proposed to postpone negotiations on benefits, pension and vacation until these policies and regulations on parental leaves have been reviewed and that a statement of policies under review is shared with the union.

Depending on the information obtained, the union indicated it may want to reopen discussions on the agreed parental leaves clauses that both parties signed on November 28.

The committee members charged with seeking clarifications will report to the committees at the next meeting in the presence of the conciliator, on January 14, 2013.

*****

Pause dans les négociations avec AMURE

Lors de la rencontre du 11 décembre, deux représentants de la communauté de recherche de McGill – Dr Marianna Newkirk, doyenne associée (recherche) au site de l’Hôpital général de Montréal, et Peter Grutter, doyen associé, (Graduate Education Research à la faculté des Sciences) ont présenté le statut du financement de la recherche à l’Université McGill.  Suite à la présentation, la Dr Newkirk et M. Grutter ont répondu aux questions des représentants syndicaux.

Lors de la séance de négociation du 28 novembre, les parties se sont entendues sur l’article concernant les congés parentaux.  Cependant, une proposition a été déposée au sénat le 5 décembre, suggérant des changements aux trois règlements sur les congés de maternité, les congés parentaux et les prolongations de congés parentaux pour le personnel enseignant; ces changements ont été approuvés par le sénat.  Cette nouvelle politique nécessite l’approbation du conseil des gouverneurs.

Comme le syndicat n’a pas été consulté et n’était pas au courant des changements proposés, celui-ci s’est dit préoccupé que les congés parentaux convenus par les parties lors de la séance du 28 novembre ne reflétaient pas les changements proposés au sujet des congés parentaux. De plus, le syndicat a demandé une clarification à savoir s’il y a des politiques et des règlements faisant l’objet de révisions par McGill, car si des changements étaient effectués hors de la table de négociation, ceci pourrait entraver la confiance établie entre les parties.

À la suggestion de la conciliatrice, un membre du comité de négociation ainsi qu’un porte-parole de l’université ont été mandatés par leur comité de négociation respectif pour obtenir des clarifications auprès des sources appropriées et pour demander si d’autres politiques semblables étaient en cours de révision.  Le syndicat a proposé de reporter les négociations sur les avantages sociaux, le régime de retraite et les vacances jusqu’au moment où les politiques et règlements sur les congés parentaux aient été révisés et qu’un énoncé quant aux politiques en cours de révision ait été partagé avec le syndicat.

Selon les informations qui pourraient être reçues, le syndicat a indiqué qu’il pourrait vouloir rouvrir les discussions au sujet des congés parentaux, ces clauses ayant été ratifiées le 28 novembre dernier.

Les deux personnes chargées d’obtenir des clarifications feront état des résultats de leurs consultations aux membres des deux comités de négociation le 14 janvier 2013, en présence de la conciliatrice.

Source Site: /research
Classified as: