mélatonine

Une étude internationale dirigée par des scientifiques de l’Université McGill indique, pour la première fois, que des médicaments qui ciblent de manière sélective le récepteur MT2 de la mélatonine constituent une nouvelle classe d’analgésiques susceptibles d’être utilisés chez les patients aux prises avec des douleurs neuropathiques.

Classified as: Université McGill, mcgill, douleur, mélatonine, Gabriella Gobbi, neuropathique
Catégorie:
Publié le: 17 fév 2015