Quick Links

Utrecht news

L’empreinte sur les nappes phréatiques révèle une situ

Les producteurs agricoles de plusieurs régions du monde ne font pas une exploitation durable des eaux souterraines à l’heure actuelle, estime une équipe de chercheurs dirigée par le professeur Tom Gleeson, du Département de génie civil de l’Université McGill, qui travaille en collaboration avec des scientifiques de l’Université d’Utrecht, aux Pays-Bas. Un tarissement généralisé des nappes phréatiques a effectivement été observé récemment dans les aquifères (formation géologique constituée de sable, de gravier ou de roches capable de retenir les eaux souterraines) aux quatre coins du monde. Les auteurs d’un article publié récemment dans la revue scientifique Nature estiment qu’environ 1,7 milliard de personnes, la plupart en Asie, vivent dans des régions où les eaux souterraines et les écosystèmes tributaires de ces dernières sont menacés.  

Catégorie :
Publié le : 08 aoû 2012