Luda Diatchenko

Selon des scientifiques de l’Université McGill, la découverte d’une nouvelle voie biologique intervenant dans les mécanismes de la douleur pourrait mener à l’utilisation d’anticancéreux existants plutôt que d’opioïdes dans le traitement de la douleur chronique.

Classified as: chronic pain, chronic pain treatment, pain processing, Human Pain Genetics, Luda Diatchenko, Jeffrey Mogil, Faculty of Dentistry, Department of Psychology, External, Faculty, staff
Catégorie:
Publié le: 8 aoû 2017