Quick Links

Décès news

Décès par abus d’analgésiques sur ordonnance

Le nombre de décès attribuables aux analgésiques couramment prescrits est plus élevé que celui des décès par surdose d’héroïne et de cocaïne combinés, selon des chercheurs de l’Université McGill. Après avoir réalisé la première analyse exhaustive des données recueillies dans le cadre d’études précédentes, l’équipe mcgilloise a mis le doigt sur un important problème de santé publique : l’augmentation spectaculaire du nombre de décès attribuables aux analgésiques sur ordonnance, lesquels ont été incriminés dans plus de 16 000 décès en 2010 aux États-Unis seulement. À l’heure actuelle, les États-Unis et le Canada occupent respectivement les premier et deuxième rangs au chapitre de la consommation d’opioïdes par habitant. « Les surdoses d’analgésique sur ordonnance ont beaucoup retenu l’attention des éditorialistes et des journalistes de la presse populaire, mais nous voulions savoir s’il existait des données probantes sur ce phénomène », affirme Nicholas King, de l’Unité d’éthique biomédicale de la Faculté de médecine de McGill. Afin de répertorier et de résumer les données existantes, le chercheur et les membres de son équipe ont effectué une revue systématique de la littérature, comprenant notamment une analyse exhaustive de la littérature scientifique qui ne tenait compte que des rapports faisant état de données probantes quantitatives.

Catégorie :
Publié le : 18 juin 2014