Quick Links

Recherche news

Nouveau pôle de recherche en neurosciences

McGill Salle de Presse EMC apporte son expertise en visualisation et en stockage des données au projet Neuropôle de McGill Les technologies novatrices d’EMC Corporation permettront à l’équipe canadienne de chercheurs ayant participé au projet international de cartographie cérébrale BigBrain d’intensifier ses efforts visant à mettre au point des cartes du cerveau dotées d’une résolution inégalée.

Catégorie :
Publié le : 15 juin 2016

Le mois de la sensibilisation à la SLA – Juin 2016

Le Neuro est reconnu comme un centre majeur de recherche et de soins cliniques en matière de SLA au Canada. En juin, le Neuro redouble d’efforts pour informer la population et les médias au sujet de la sclérose latérale amyotrophique, et encourage vivement les gens à soutenir la recherche sur la SLA.

Publié le : 13 juin 2016

McGill honore un grand philanthrope

McGill Newsroom Le Département d'oncologie de l’Université McGill portera le nom de Gerald Bronfman Pour souligner le soutien indéfectible qu’a apporté la famille Bronfman aux programmes et à la recherche en oncologie à l’Université McGill, cette dernière a donné au Département d’oncologie de sa Faculté de médecine le nom d’un des grands philanthropes de la famille : Gerald Bronfman.

Publié le : 09 juin 2016

Lutter contre la résistance aux antibiotiques

McGill Salle de Presse La résistance aux antibiotiques constitue un enjeu de taille dans le traitement des infections bactériennes. Or, des chercheurs de l’Université McGill ont découvert une cible qui pourrait permettre de lutter contre les bactéries résistantes.

Publié le : 09 juin 2016

17 millions pour façonner l’avenir de la musique

​McGill Salle de Presse Un  investissement significatif dans le domaine de la recherche en musique au Canada transformera la façon dont les musiciens composent, écoutent et interprètent la musique.

Catégorie :
Publié le : 03 juin 2016

Neurofeedback : effet placebo?

Le neurofeedback par électroencéphalographie (EEG) est utilisé par des milliers de praticiens et semble améliorer la fonction cérébrale normale et se révéler utile dans la prise en charge de divers troubles mentaux comme l’anxiété et l’alcoolisme. Toutefois, après avoir passé en revue la littérature scientifique et consulté des experts en Europe et aux États-Unis, Robert Thibault et Amir Raz, chercheurs à l’Université McGill, en sont venus à la conclusion que les améliorations cliniques obtenues grâce à cette thérapie parallèle de plus en plus populaire relèvent de l’effet placebo.

Publié le : 02 juin 2016

Oiseaux chanteurs : l’apprentissage par le babillage

Salle de presse Une étude pourrait nous aider à comprendre des troubles du développement tel l’autisme Tout comme nous parlons autrement lorsque nous nous adressons à un bébé, l’oiseau adulte modifie son chant lorsqu’il gazouille pour un oisillon. Et selon des chercheurs de l’Université McGill, l’activité cérébrale que provoquent ces gazouillis chez le petit pourrait nous éclairer sur l’acquisition du langage et certains troubles du développement chez l’être humain.

Publié le : 31 mai 2016

Effet variable du salaire minimum

McGill Salle de Presse Une étude montre qu’il n’y a pas toujours un lien entre l’augmentation du salaire minimum et l’amélioration de l’état de santé dans les pays à plus faible revenu L’augmentation du salaire minimum dans les pays à revenu faible et intermédiaire n’entraîne pas nécessairement une amélioration de l’état de santé des jeunes enfants, selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université McGill.

Catégorie :
Publié le : 30 mai 2016

Premier titulaire de la Chaire de pharmacoépidémiologie

McGill Salle de Presse Un diplômé mcgillois accroîtra la capacité de l’Université dans un domaine en pleine croissance Le professeur Robert Platt, des départements de pédiatrie et d’épidémiologie, biostatistique et santé au travail de la Faculté de médecine de l’Université McGill, a été officiellement installé comme premier titulaire de la Chaire Albert Boehringer (1er) en pharmacoépidémiologie, lors d’une cérémonie tenue le 26 mai 2016 à l’Université.

Publié le : 27 mai 2016

De l’absence de parti travailliste aux États-Unis

McGill Salle de Presse À partir de données historiques, un sociologue de McGill donne un nouvel éclairage à un vieux débat

Publié le : 26 mai 2016

Antidépresseurs hors indication en hausse

McGill Salle de Presse L’utilisation des antidépresseurs en Amérique du Nord a augmenté au cours des deux dernières décennies. Cette tendance serait attribuable au fait que les médecins de soins primaires prescrivent des antidépresseurs pour des indications autres que la dépression, y compris des indications non approuvées (utilisation hors indication) et non évaluées par les organismes de réglementation.

Publié le : 24 mai 2016

Vos amis sont plus populaires que vous

Par Katherine Gombay, McGill Salle de Presse ​Une étude révèle la nature intrinsèquement hiérarchique des réseaux sociaux

Publié le : 18 mai 2016

Brûler les graisses, pas les stocker

McGill Salle de Presse Obésité et troubles métaboliques bientôt mis en échec grâce à McGill? Des chercheurs ont découvert une nouvelle voie moléculaire qui stimule l’élimination des graisses par l’organisme. Cette percée pourrait contribuer à la lutte contre l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Publié le : 16 mai 2016

Les mutations génétiques de la paraplégie spastique

Par Shawn Haywayd, Institut et hôpital neurologiques de Montréal La découverte aidera pour la mise au point de traitements contre cette maladie invalidante Des chercheurs de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (INM) ont identifié de nouvelles mutations génétiques qui causent une forme de paraplégie spastique familiale (PSF), une étape de plus dans les efforts visant à traiter cette maladie invalidante.

Publié le : 10 mai 2016

Des mutations génétiques à l’origine d’une forme de paraplégie spastique familiale

Des chercheurs de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (INM) ont identifié de nouvelles mutations génétiques qui causent une forme de paraplégie spastique familiale (PSF), une étape de plus dans les efforts visant à traiter cette maladie invalidante. On estime qu’entre deux et dix personnes sur 100 000 de l’ensemble de la population sont atteintes de cette maladie caractérisée par une faiblesse et une spasticité des membres inférieurs. La PSF est causée par des mutations héritées de l’un ou des deux parents.

Catégorie :
Publié le : 09 mai 2016