Quick Links

Communiqués news

Étude de McGill sur le VPH

Une nouvelle étude réalisée à l’Université McGill tentera de déterminer si la vaccination d’un seul partenaire d’un couple contre le virus du papillome humain (VPH) peut contribuer à prévenir la transmission du virus au partenaire non vacciné.

Classification : Externe
Catégorie :
Publié le : 30 Jan 2014

Diabète : une affaire de couple

Classification : Externe
Catégorie :
Publié le : 24 Jan 2014

Nanotechnologie et physique quantique à une dimension

Comment se comporteraient des électrons confinés dans un fil tellement fin qu’ils ne pourraient y circuler qu’à la file indienne?

Classification : Externe
Catégorie :
Publié le : 23 Jan 2014

Nahum Sonenberg reçoit le prestigieux prix Wolf

Nahum Sonenberg, titulaire d’une Chaire James McGill au Département de biochimie et au Centre de recherche sur le cancer Rosalind et Morris Goodman, à l’Université McGill, est l’un des huit lauréats d’un prestigieux prix Wolf. L’annonce en a été faite hier, à Tel-Aviv.

Catégorie :
Publié le : 17 Jan 2014

Relever le défi des mégadonnées

Classification : Externe
Catégorie :
Publié le : 15 Jan 2014

Les dépenses de santé : les hommes en profitent plus

Les dépenses en soins de santé représentent une part importante – et sans cesse croissante – du budget des gouvernements. Il est donc devenu essentiel d’en accroître l’efficience. Dans le cadre de la première étude visant à analyser l’efficience des dépenses en santé selon le sexe dans 27 pays industrialisés, des chercheurs ont découvert d’importantes disparités, notamment le fait que la prolongation de l’espérance de vie est plus marquée chez les hommes que chez les femmes dans presque tous les pays.

Classification : Externe
Catégorie :
Publié le : 12 déc 2013

Percée importante sur un cancer mortel chez l’enfant

Une nouvelle étude menée par des chercheurs canadiens pourrait ouvrir la voie à des traitements plus efficaces d’une forme agressive et mortelle de tumeur cérébrale. Cette tumeur, connue sur le nom tumeur embryonnaire avec rosettes pluristratifiées (ETMR), apparait uniquement chez les enfants de moins de quatre ans, et est presque toujours mortelle malgré un traitement agressif. L’étude propose un nouveau modèle de développement de cette tumeur embryonnaire et suggère de nouvelles pistes pour développer de nouveaux traitements. Ces résultats qui ont été publiés récemment dans la revue Nature Genetics, jettent un nouvel éclairage sur le processus complexe en jeu aux premiers stades de développement du cerveau. Cette étude a été menée par l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), l’Université McGill et l'Hôpital pour enfants malades de Toronto (SickKids) et subventionnée par la Société de recherche sur le cancer.

Classification : Externe
Catégorie :
Publié le : 11 déc 2013