Quick Links

Communiqués news

Sel et hypertension : la faute au cerveau

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par des scientifiques de l’Université McGill a découvert que la consommation excessive de sel « reprogramme » le cerveau, interférant ainsi avec un mécanisme de sécurité naturel qui empêche normalement la tension artérielle de s’élever.

Catégorie :
Publié le : 22 Jan 2015

Silence à la maternité pour la santé des patients

Un moment de calme prévu chaque après-midi dans les maternités pourrait améliorer la santé des nouveau-nés et des mères, selon des chercheuses de l’Université McGill.

Publié le : 19 Jan 2015

Comment remettre à l'heure nos horloges biologiques?

Imaginez pouvoir surmonter plus aisément l’inconfort lié au décalage horaire ou les conséquences de vos horaires de travail nocturne. Si la science n’en est pas encore là, les récents travaux des chercheurs Marc Cuesta, Nicolas Cermakian et Diane B. Boivin, de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et de l’Université McGill, permettent d’envisager de nouvelles pistes thérapeutiques pour accélérer la synchronisation des différentes horloges biologiques du corps.

Catégorie :
Publié le : 16 Jan 2015

Systèmes essentiels à la planète menacés

Près de la moitié des processus jugés essentiels au maintien de la stabilité de la planète sont maintenant dangereusement menacés par l’activité humaine. C’est la conclusion à laquelle en sont arrivés les 18 chercheurs d’une équipe internationale dont les travaux ont permis de recueillir de nouvelles données probantes témoignant de changements significatifs touchant quatre des neuf systèmes qui régissent la résilience de la Terre. L’un de ces systèmes gravement menacés est constitué par les cycles azote/phosphore, essentiels à toutes les formes de vie et particulièrement importants pour la production alimentaire et le maintien d’une eau propre.

Classification : Externe, News
Catégorie :
Publié le : 15 Jan 2015

Le secret de l’empathie

Selon les résultats d’une nouvelle étude publiée dans la revue spécialisée Current Biology, l’aptitude à éprouver de l’empathie ‒ soit la capacité de partager et de ressentir les émotions de l’autre ‒ est limitée par le stress résultant de la présence d’étrangers.

Catégorie :
Publié le : 15 Jan 2015

Mémoire isotopique de l'atmosphère terrestre précoce

L’analyse chimique de certaines des plus vieilles roches au monde réalisée par une équipe internationale dirigée par des chercheurs de l’Université McGill a permis d’obtenir les données les plus précoces dont nous disposons sur l’atmosphère terrestre. Les résultats de cette analyse révèlent qu’il y a plus de quatre milliards d’années, la composition de l'atmosphère était très semblable à celle qui existait un milliard d’années plus tard, quand se développait à la surface de notre planète, une biosphère microbienne florissante à l’origine de la diversité de la vie que l’on trouve aujourd’hui sur la Terre.

Catégorie :
Publié le : 14 Jan 2015

Tout part d’une bonne nuit de sommeil

Pas toujours facile de mettre au lit à une heure régulière des enfants qui vont à l’école. Mais une étude réalisée par des chercheurs de l’Université McGill et de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, à Montréal, révèle que l’effort en vaut vraiment la peine. En effet, les chercheurs ont découvert qu’une bonne nuit de sommeil est liée à une meilleure performance en mathématiques et en langues, des matières considérées comme de solides facteurs prédictifs du succès de l’apprentissage et de la réussite scolaire.

Publié le : 08 Jan 2015

L’équité sociale dans la planification du transport

Au cours du 20e siècle, la planification du transport urbain en Amérique du Nord cherchait surtout à diminuer la congestion routière, à améliorer la sécurité et à réduire le temps de déplacement des automobilistes. Aujourd’hui, la plupart des plans de transport des villes comportent un mélange plus complexe d’objectifs liés à l’environnement, à l’économie et à l’équité sociale, tous axés sur la promotion de la « durabilité ». Toutefois, selon des chercheurs de l’Université McGill, la plupart ne comportent aucun outil de mesure significatif des objectifs qui visent l’équité sociale, comme l’aide apportée aux quartiers défavorisés pour leur permettre un meilleur accès aux services essentiels.

Publié le : 07 Jan 2015

Mieux planifier les barrages

Construire des barrages a des conséquences sur le débit d’eau des rivières, mais aussi pour les gens qui vivent en aval et pour les écosystèmes environnants. En disposant les données concernant près de 6 500 gros barrages sur une carte extrêmement détaillée de cours d’eau du monde entier, une équipe internationale dirigée par des chercheurs de l’Université McGill a mis au point une méthode pour évaluer les conséquences des barrages sur le débit et la fragmentation des cours d’eau.

Publié le : 06 Jan 2015

Comprendre un monde plein de merde

Les « empreintes fécales » caractéristiques des microbes pourraient raconter comment la Terre et la vie ont évolué ensemble en 3,5 milliards d’années, et les changements de la température, des taux d’oxygène et  de gaz à effet de serre sur la planète. Mais malgré plus de 60 ans de recherche, il demeurait difficile de « déchiffrer » la plus grande partie de l’information que donnent ces empreintes… Jusqu’à maintenant : une étude réalisée par l’Université McGill et l’Institut scientifique Weizmann d’Israël, dont les résultats ont récemment fait l’objet d’un article dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, révèle au grand jour les processus digestifs mystérieux des microbes.  Cette recherche permettra de mieux comprendre comment la vie et la planète ont évolué au fil du temps.

Publié le : 23 déc 2014