Quick Links

Une prestigieuse Bourse de recherche Sloan octroyée au neurologue mcgillois Brian Chen

Nouvelles

Publié: 17 Fév 2011

Les fonds soutiendront une recherche essentielle sur la manière dont nos cerveaux sont connectés

Les fonds soutiendront une recherche essentielle sur la manière dont nos cerveaux sont connectés

Une prestigieuse Bourse de recherche Sloan vient d’être octroyée à Brian Chen, neurologue de l’Université McGill. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la formation des circuits neuronaux, Brian Chen explore un vaste sujet : déchiffrer les instructions d’assemblage du cerveau.

Ses travaux se concentrent sur la façon dont les circuits neuronaux se connectent avec précision. L’une des grandes énigmes que la neuroscience n’a pas encore élucidées est de déterminer comment un neurone choisit les bonnes connexions synaptiques pendant son développement, lorsqu’il se trouve confronté à des milliers de cibles potentielles. Pour découvrir les diverses molécules et stratégies que les neurones utilisent afin de s’auto-assembler en un circuit neuronal, le laboratoire de monsieur Chen combine des techniques d’imagerie à haute résolution à des techniques de génétique moléculaire de pointe donnant lieu à différents modèles. Ces modèles permettent l’étude des règles moléculaires courantes, grâce auxquelles il est possible d’établir des connexions cérébrales.

Brian Chen veut découvrir comment le diagramme de connexions cérébrales est inscrit dans le génome et comment le processus peut mal tourner dans les cas de retard mental et de troubles de santé mentale. Grâce à la Bourse Sloan, il pourra effectuer des recherches sur la manière dont un gène de la région critique du syndrome de Down, la molécule d’adhérence cellulaire du syndrome de Down, agit sur le développement normal de circuits neuronaux. L’aide financière permettra également au chercheur de se pencher  sur la façon dont ce gène contribue au développement neuronal anormal, relativement au syndrome de Down.

« Les travaux de Brian Chen sur le développement des circuits neuronaux associés au syndrome de Down nous stimulent au plus haut point », a déclaré Richard Levin, vice-principal, santé et affaires médicales et doyen de la Faculté de médecine de l’Université McGill. « À ce jour, personne n’avait étudié la manière dont un surplus de molécules d’adhérence cellulaire pouvait influencer ou compromettre le développement neuronal ou lui nuire. Il s’agit d’une recherche importante, et nous sommes extrêmement fiers que monsieur Chen ait reçu cette reconnaissance et ce prix. »

Brian Chen se joint à un prestigieux groupe. En effet, 38 boursiers ont par la suite obtenu un prix Nobel. Depuis 1955, les bourses Sloan sont octroyées annuellement à « des scientifiques en début de carrière et à de jeunes savants au profil extrêmement prometteur », reconnaissant que l’aide financière, à ce stade de la carrière d’un chercheur, est souvent déterminante pour en assurer la réussite.

Des 5,9 millions de dollars US octroyés annuellement, monsieur Chen recevra 50 000 dollars répartis sur deux ans. La bourse est décernée par la Fondation Alfred P. Sloan, une institution philanthropique new-yorkaise à but non lucratif, qui subventionne la réalisation de travaux de recherche novateurs et l’enseignement de portée générale relatif à la science, à la technologie et à la performance économique.

Pour obtenir des renseignements sur le laboratoire de Brian Chen : http://www.mcgill.ca/crn/investigators/chen/

 

Coordonnées

Contact: Katherine Gombay
Organisation: Service des relations avec les médias, Université McGill
Courriel:
Téléphone au bureau: 514 398-2189
Site de source: /newsroom
Classification: