Quick Links

Un laboratoire mobile pour sillonner les rues

Nouvelles

Publié: 21 Jan 2011

La FCI octroie plus de 1,5 million à McGill en appui à 11 projets de recherche novateurs

La Fondation canadienne pour l’innovation a annoncé aujourd’hui qu’elle octroyait 1 562 260 dollars à l’Université McGill par l’entremise de subventions d’infrastructure destinées à 11 projets menés dans divers champs d’activité, dont la sécurité piétonnière, la recherche sur le sommeil, la visualisation tridimensionnelle ainsi que la chirurgie de la colonne vertébrale.

EN VEDETTE :

Laboratoire de sécurité mobile pour le transport non motorisé (Professeur Luis Miranda-Moreno – génie civil)

En 2006, le nombre d’usagers de la route blessés au Canada était évalué à 200 000 personnes. De ce nombre, près de 3 000 personnes sont décédées à la suite d’un accident alors qu’elles étaient à bord d’un véhicule motorisé. Parmi les personnes ayant perdu la vie, le pourcentage de piétons et de cyclistes s’élève à plus de 15 pour cent. En 2005, par exemple, 1 830 piétons ont été blessés sur l’île de Montréal. Ce nombre représente près de la moitié de l’ensemble des accidents survenus au Québec, bien que seul un quart de la population provinciale réside sur l’île. S’il est vrai que les paliers gouvernementaux se soucient de plus en plus de cette situation et qu’ils consacrent davantage de ressources financières afin de réduire ces statistiques, il n’y a pas eu à ce jour d’étude exhaustive ou à grande échelle qui soit spécifiquement axée sur le transport non motorisé. Grâce au prix du Fonds des leaders de la FCI, le professeur Miranda-Moreno pourra créer un laboratoire de sécurité mobile où seront colligées des données sur les piétons, les cyclistes et les véhicules motorisés, et ce, durant chaque saison et plusieurs mois, voire plusieurs années. Parmi les outils technologiques qui seront alors utilisés, mentionnons les capteurs infrarouges permettant de repérer les piétons, les tubes pneumatiques et les capteurs à boucles magnétiques pour vélos, les capteurs de circulation et les radars, de même qu’un système de repérage fondé sur le positionnement global. Les données colligées en laboratoire permettront d’opérer des changements importants relativement aux travaux de chercheurs et de planificateurs en matière d’aménagement des routes et de sécurité.

« Le prix qui m’est consenti par la FCI me permettra d’aller de l’avant avec des recherches dont les fruits devraient réduire le taux de décès et de blessures chez les cyclistes et les piétons. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’envisage la mise sur pied du laboratoire de sécurité mobile. Je compte déjà un riche inventaire en ce qui a trait aux installations routières, à Montréal, où mon équipe et moi exercerons nos activités », a indiqué le professeur Miranda-Moreno.

Les autres projets sélectionnés sont dirigés par les professeurs Galen Halverson (sciences terrestres et des planètes), Marta Cerruti (génie minier et des matériaux), Kevin Petrecca (Institut neurologique de Montréal), Mai Vu (génie électrique et informatique), Kristian Waters (génie miner et des matériaux), Margaret Kalacska (géographie), Antoine Adamanditis (Institut Douglas), Sarah Hall (sciences terrestres et des planètes), Jorg Fritz (microbiologie et immunologie) et Jake Barralet (sciences biomédicales).

La docteure Rose Goldstein, qui a récemment entrepris les fonctions de vice-principale à la recherche et aux relations internationales de l’Université McGill, a souligné l’importance de ces prix.

« À McGill, l’octroi de prix de la Fondation canadienne pour l’innovation joue un rôle capital à l’égard du progrès que connaissent les projets de recherche. Nous sommes très heureux de souligner le rôle de premier plan que joue la Fondation à l’égard du soutien des initiatives novatrices entreprises au sein de l’Université », a indiqué la docteure Goldstein.

« Alors que la concurrence internationale en ce qui a trait au recrutement de professeurs de grande réputation se fait de plus en plus féroce, le Fonds des leaders s’attache à aider les universités canadiennes à recruter, aux quatre coins du monde, et à fidéliser les meilleurs chercheurs qui soient. Les fonds octroyés permettront aux institutions d’établir des priorités stratégiques, de faire l’acquisition de nouvelles infrastructures et d’améliorer les laboratoires ainsi que les installations. Ces démarches s’inscrivent dans un effort de soutenir les chercheurs d’exception que l’Université a su attirer », conclut monsieur Gilles G. Patry, président-directeur général de la FCI.

Renseignements :

hhttp://www.innovation.ca

http://www.mcgill.ca/engineering

http://francais.mcgill.ca/science

http://www.douglas.qc.ca

http://francais.mni.mcgill.ca

 

 

 

Coordonnées

Contact: Yves Melanson
Organisation: Coordonnateur des relations avec les médias, Fondation canadienne pour l’innovation
Courriel:
Téléphone au bureau: 613 996-3160
Site de source: /newsroom
Classification: