Quick Links

Un don de 1,5M$ pour la recherche en sciences humaines

Nouvelles

L’appui de la fondation Andrew W. Mellon permettra la création de bourses de recherche postdoctorales
Publié: 19 Sep 2013

Quel rôle la science joue-t-elle dans l’influence des croyances relatives aux changements climatiques au sein des collectivités autochtones? Comment les États-Unis ont-ils conçu et mis en œuvre leur programme d’aide à la suite de la Seconde Guerre mondiale? Et de quelles manières le mouvement, la performance et la subjectivité ont-ils eu une incidence sur l’art de la danse au Québec? Ce ne sont que quelques-unes des questions fascinantes qui ont été explorées par des chercheurs de l’Université McGill grâce au programme de bourses postdoctorales Mellon pour la recherche en sciences humaines, créé en 2008 grâce à la générosité de la fondation Andrew W. Mellon.

La fondation renouvelle maintenant son appui au programme par un nouveau don de 1,5 million de dollars pour soutenir les meilleurs chercheurs en sciences humaines de partout sur la planète et les soutenir dans la réalisation de travaux de recherche percutants. Le financement permettra à la Faculté des arts d’offrir, au cours des six prochaines années, 12 bourses d’études postdoctorales de deux ans, d’une valeur de 55 000 $ chacune.

 « Les sciences humaines sont un des pivots de la responsabilité de McGill à cultiver les connaissances qui donnent une signification et de la substance à nos vies, et ces bourses d’études permettront d’améliorer considérablement notre capacité à soutenir les boursiers postdoctoraux qui mènent des recherches transformatrices et qui sont à l’avant-garde de la créativité », a déclaré le doyen de la Faculté des arts, le professeur Christopher P. Manfredi.

« La valeur que de telles personnes apportent à McGill dépasse largement le montant en argent : grâce au rôle important qu’elles jouent comme enseignants et mentors, elles motivent les étudiants de premier cycle, les inspirent à réfléchir de manière autonome et à poursuivre des études supérieures. Elles sont également une inspiration pour leurs superviseurs membres du corps professoral, car elles collaborent à des projets de recherche en cours en y apportant idées et dynamisme. »

Depuis sa création à McGill, le programme de bourses postdoctorales Mellon a permis de soutenir financièrement et d’encourager 14 boursiers postdoctoraux talentueux. En plus de mener des travaux de recherche, les titulaires des bourses donnent un cours de premier cycle par session et participent à une série de séminaires aux côtés d’autres chercheurs postdoctoraux et d’étudiants des cycles supérieurs afin de partager leurs expériences sur le terrain.

La fondation Andrew W. Mellon, qui porte le nom d’un important industriel américain, est un organisme à but non lucratif établi à New York. Elle offre actuellement des subventions dans cinq principaux domaines : les études supérieures et l’avancement du savoir; la communication des travaux de recherche à l’aide des technologies de l’information; l’histoire de l’art, la conservation et les musées; les arts de la scène; et la conservation et l’environnement.

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l’Université McGill est l’une des principales universités canadiennes. McGill compte deux campus, 11 facultés, 11 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et près de 39 000 étudiants, dont plus de 9 300 aux cycles supérieurs. McGill accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays, ses 8 200 étudiants étrangers représentant 21 pour cent de sa population étudiante.  

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: McGill University
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754
Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: