Quick Links

Un astrophysicien mcgillois lauréat de la prestigieuse Bourse de recherche Sloan

Nouvelles

Publié: 1 Mar 2010

L’astrophysicien Matt Dobbs, professeur de l’Université McGill, a reçu la prestigieuse Bourse de recherche Sloan. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en astrophysique des particules, le chercheur s’intéresse à un vaste sujet : l’origine et l’évolution de l’Univers.

L’astrophysicien Matt Dobbs, professeur de l’Université McGill, a reçu la prestigieuse Bourse de recherche Sloan. Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en astrophysique des particules, le chercheur s’intéresse à un vaste sujet : l’origine et l’évolution de l’Univers.

Le professeur Dobbs étudie le fond diffus cosmologique afin de jeter la lumière sur les structures fondamentales qui régissent l’Univers. Par l’attribution de la Bourse de recherche Sloan, Matt Dobbs joint les rangs d’un illustre groupe dont 38 titulaires ont ultérieurement remporté un prix Nobel. Les Bourses de recherche Sloan sont décernées à des scientifiques et à des chercheurs qui amorcent une carrière hautement prometteuse et pour qui, à cette étape de leur parcours professionnel, l’obtention d’un soutien financier est un facteur essentiel de leur réussite.

Chaque année, la Fondation Sloan octroie des bourses d’une valeur globale de 5,9 millions de dollars US. Le professeur Dobbs recevra quant à lui 50 000 dollars échelonnés sur deux ans. « Les travaux menés ont trait à la cosmologie fondamentale et nous entraînent vraisemblablement dans une formidable aventure. Nous nous attachons à créer des instruments grâce auxquels nous serons en mesure de traduire en images les tout premiers moments qui marquent l’évolution de l’Univers, et de les amener ensuite aux confins de la Terre, voire au-delà. Nous menons des études au pôle Sud géographique, sur le plateau chilien d’Atacama, à 5 100 mètres d’altitude, et au sommet de l’atmosphère à bord d’un ballon stratosphérique de la NASA », a mentionné le lauréat.

Matts Dobbs est d’avis que l’étude du fond diffus cosmologique mettra son équipe sur la piste d’indices révélateurs des débuts de l’Univers, dévoilera les symétries rattachées à sa structure et permettra ultimement d’exposer la Théorie de la grande unification par laquelle les physiciens expliquent la présence d’interactions fondamentales. Monsieur Martin Grant, doyen de la Faculté des sciences de l’Université McGill, a félicité le lauréat pour son prix en soulignant « sa fierté de faire partie d’une faculté composée de scientifiques du calibre de Matt Dobbs ». Le récipiendaire de la Bourse Sloan a quant à lui précisé que « la réussite n’est pas exclusivement attribuable à l’excellence scientifique, mais qu’elle repose également sur la capacité d’accomplir des percées, tout en composant avec des conditions extrêmes. Pour mener à bien les travaux de recherche, je puiserai autant dans mes propres compétences que dans celles des membres qui forment notre exceptionnelle équipe d’étudiants, de chercheurs postdoctoraux et de collaborateurs », a conclu le nouveau boursier.

Le prix a été remis par la Fondation Alfred P. Sloan, un organisme de bienfaisance situé à New York qui accorde des bourses destinées au soutien de recherches novatrices et l’éducation auprès d’un vaste public dans les domaines de la science, de la technologie et du rendement économique.

Coordonnées

Contact: William Raillant-Clark
Organisation: Service des relations avec les médias, Université McGill
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-2189
Site de source: /newsroom
Classification: