Quick Links

Stephen Platt reçoit le Prix d’histoire Cundill

Nouvelles

Autumn in the Heavenly Kingdom: China, The West, And The Epic Story of The Taiping Civil War lui vaut l’obtention du prix le plus lucratif au monde (75 000 $ US) décerné à l’auteur d’un ouvrage historique Un compte-rendu fascinant de la guerre civile du monde moderne considérée comme la plus destructrice
Publié: 30 Nov 2012

Stephen Platt est le lauréat du Prix d’histoire Cundill de l’Université McGill pour l’année 2012 en reconnaissance de son ouvrage intitulé Autumn in the Heavenly Kingdom: China, The West, And The Epic Story of the Taiping Civil War (Alfred A. Knopf). L’annonce a eu lieu lors d’un dîner de gala hier soir à l’Hôtel Ritz-Carlton de Montréal. Assorti de 75 000 $ US, ce prix de littérature historique est le plus lucratif au monde.

L’ouvrage de Stephen Platt décrit la Chine des années 1860 non pas comme un lieu exotique, ni comme « l’Empire du Milieu » détaché du monde ou du cours des choses en Occident. La description qu’il fait de ce pays en est un pleinement intégré à l’économie mondiale, terre d’accueil de milliers d’étrangers. Alors même qu’elle sombrait dans la guerre civile, les pouvoirs occidentaux l’observaient prendre son envol.

La révolte des Taiping fut un conflit dont les retombées s’étendaient aux quatre coins de la planète, notamment lié de près à la guerre civile qui sévissait alors aux États-Unis, et dont la résolution est en grande partie attribuable à des autorités étrangères. Pour l’Occident, il s’agissait d’un sérieux avertissement quant aux périls de la participation aux guerres étrangères ainsi que — rétrospectivement — d’un rappel de la difficulté de distinguer l’intervention humanitaire de l’impérialisme.

« Les trois finalistes sont, bien entendu, tous lauréats d’un prix considérable, a indiqué Christopher Manfredi, doyen de la Faculté des Arts de l’Université McGill. Nous sommes extrêmement reconnaissants aux membres du jury qui ont accompli cette tâche gigantesque. Il était important pour le jury que les ouvrages soient à la portée de tous et, en cela, il a réussi haut la main.

« Les trois livres primés sont tous des ouvrages d’exception, et le Grand prix se démarque d’un cran quant au niveau d’excellence. Je suis convaincu que toute personne qui amorce la lecture de l’un de ces livres en récoltera une mine de renseignements. »

« Je n’ai jamais tenté de devenir historien. Je faisais une majeure en mathématiques et suis arrivé dans le Département d’anglais. Ce n’est qu’après avoir enseigné pendant deux ans comme enseignant dans la province du Hunan que je me suis véritablement intéressé aux croisements entre le passé et le présent. Comme le savent la plupart des gens qui s’intéressent à l’histoire, la vérité dépasse parfois la fiction. » Stephen Platt est professeur agrégé au Département d’histoire de l’Université du Massachusetts (Amherst).

Les deux finalistes, Stephen Pinker - The Better Angels of our Nature: The Decline of Violence in History and Its Causes (Allen Lane) et Andrew Preston - Sword of the Spirit, Shield of Faith: Religion in American War and Diplomacy (Alfred A. Knopf Canada) ont reçu un Prix de reconnaissance de l’excellence, lequel est assorti de 10 000 $ US. Les ouvrages primés ont été sélectionnés à partir de 142 inscriptions soumises par des éditeurs des quatre coins du monde. C’est Jeffrey Simpson, chroniqueur aux affaires nationales au quotidien The Globe and Mail, qui a présenté les trois finalistes lors de la cérémonie de remise des prix. Outre M. Simpson, le jury de cette année était composé de Garvin Brown, vice-président directeur de Brown-Forman Corporation, Charles Kesler, professeur en études gouvernementales au Collège Claremont McKenna et Vanessa Ruth Schwartz, professeure d’histoire à l’Université de la Californie du Sud.

Lors du gala, l’honorable Michael Meighen a par ailleurs annoncé qu’un don de 6,7 millions de dollars de la Fondation Cundill décerné à la Faculté des arts de McGill doterait de façon permanente le prestigieux Prix d’histoire Peter Cundill ainsi que les bourses de recherche Peter Cundill pour les étudiants aux cycles supérieurs du Département d’histoire (deux prix d’une valeur de 25 000 $ octroyés chaque année). Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le  http://www.alumnilive365.mcgill.ca/2012/11/27/new-gift-endows-prestigious-cundill-book-prize/.

Le Prix d’histoire Cundill de McGill est la plus importante récompense internationale en littérature historique. Outre le Grand prix de 75 000 $ US, deux Prix de reconnaissance de l’excellence de 10 000 $ US sont octroyés. Créé en 2008 par le diplômé McGillois F. Peter Cundill, décédé en janvier 2011, le prix est administré par le doyen de la Faculté des arts de McGill, de concert avec l’Institut d'études canadiennes de McGill.

Renseignements : www.mcgill.ca/cundillprize

 

 

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: Service des relations avec les médias, McGill University
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754
Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: