Quick Links

Sonder l’identité culturelle canadienne

Nouvelles

Publié: 24 Jan 2008

La Conférence de l’IECM cherchera à déterminer la place du Canada dans la culture nord-américaine

La Conférence de l’IECM cherchera à déterminer la place du Canada dans la culture nord-américaine

Dans quelle mesure les industries culturelles canadiennes sont-elles devenues américaines ? Des situations comme la grève des scénaristes à Hollywood obligent à examiner en profondeur le rôle du Canada sur la scène culturelle nord-américaine.

« La grève qui sévit actuellement à Hollywood montre à quel point les industries canadiennes et américaines du spectacle sont entrelacées », a déclaré William Straw, directeur intérimaire de l’Institut d’études canadiennes de McGill (IECM). « Les Canadiens n’en sont plus à choisir entre acheter des émissions américaines ou produire des émissions capables de les concurrencer. De plus en plus, les entreprises et les comédiens au Canada s’intègrent aux industries culturelles américaines, de sorte qu’une grève comme celle-ci constitue maintenant un phénomène continental. »

Du 13 au 15 février, à l’hôtel Omni Mont-Royal, l’IECM présentera sa conférence 2008 intitulée La culture canadienne dans le contexte nord-américain. Cette conférence rassemblera des artistes, des entrepreneurs, des décideurs, des représentants de médias et des chercheurs du Canada, des États-Unis et du Mexique qui ont eu, un jour ou l’autre, à s’occuper de produits culturels canadiens et de leur distribution en Amérique du Nord.

Des questions importantes, qui vont de l’appareil à fabriquer des vedettes au Canada et du succès des Québécois à Las Vegas en passant par les barrières linguistiques et l’effet NAFTA constituent l’ordre du jour de ce qui promet d’être un échange dynamique d’idées et d’opinions.

« À mesure que l’industrie traditionnelle de la musique s’effrite, les regards se tournent vers des entreprises comme St. Clair Entertainment et Koch Entertainment qui comblent des créneaux spécialisés et régionaux au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Ces deux entreprises, avec une présence très marquée au Canada, sont en train de refaçonner l’industrie de la musique de manière tout à fait novatrice », a expliqué le professeur Straw.

La conférence s’ouvrira le 13 février à 17 heures, avec un cours magistral ouvert au public, présenté dans le cadre de la série Mini-Beatty. L’IECM, en collaboration avec le Centre d’études sur les régions en développement et le département d’études hispaniques, a invité Carlos Monsiváis, auteur, journaliste et le commentateur le plus respecté au Mexique en matière de culture et de société, à exprimer son point de vue sur la façon dont les Mexicains envisagent leur place dans l’environnement culturel nord-américain.

En outre, Media@McGill et l’IECM accueilleront conjointement le célèbre chanteur, guitariste et auteur-compositeur brésilien Gilberto Gil, actuel ministre de la Culture au Brésil, qui prononcera une conférence publique gratuite à l’issue de la conférence. Sous le thème Culture numérique : réinventer le rêve du Nouveau Monde en Amérique, Monsieur Gil abordera les politiques et les pratiques novatrices à la fine pointe de domaines cruciaux comme le droit d’auteur, la culture numérique et les droits sur Internet, le vendredi 15 février à 18 heures.

Renseignements sur Internet : http://francais.mcgill.ca/culture2008/

Inscription des médias (sans frais) : http://francais.mcgill.ca/culture2008/media/

Liste des participants à la conférence (dernière mise à jour) :

Dignitaires :

David H. Wilkins, ambassadeur des États-Unis au Canada.

Allan Gotlieb, ex-ambassadeur du Canada aux États-Unis (1981-1989).

Décideurs :

Louise Beaudoin, ex-ministre de la Culture et des Communications au Québec.

Vladimir Skok, Directeur, Cyberculture, Observatoire culturel canadien.

Roz Wolfe, agente principale, section politique, économique et affaires publiques (communications, cinéma et spectacle), consulat général du Canada à Los Angeles.

Auteurs/Comédiens/Interprètes :

Wayde Compton, écrivain, éditeur et poète, auteur de 49th Parallel Psalm, de Performance Bond et de Bluesprint: Black British Columbian Literature and Orature.

Jian Ghomeshi, auteur, musicien et communicateur, animateur à Radio-One de l’émission Q sur les arts et les spectacles, ex-animateur à la CBC de l’émission Canada Playlist qui a remporté un prix Gémeau.

David Julian Hirsch, comédien, qui tenait le rôle principal dans une récente mini-série intitulée St. Urbain’s Horsemen à la télévision anglaise de Radio-Canada.

Émile Martel, auteur et poète, dont l’ouvrage intitulé Pour orchestre et poète seul a remporté le prix du Gouverneur général.

Pierre Perpall, artiste, producteur et musicien.

Drew Hayden Taylor, dramaturge, comédien et humoriste primé.

Représentants de l’industrie :

Joya Balfour, gagnante d’un prix Emmy en tant que productrice du site web de la série télévisée The Office.

Steve Jordan, fondateur et directeur administratif du prix de musique Polaris, anciennement dépisteur de talents chez Warner Music Canada et True North Records.

Slawko Klymkiw, directeur administratif du Centre canadien du film et ex-directeur administratif de la programmation de réseau de la télévision anglaise de Radio-Canada (CBC).

Linda Leith, présidente et directrice artistique de la Fondation Metropolis bleu et fondatrice du festival littéraire international de Montréal Metropolis bleu.

Michael Levine, partenaire de la firme d'avocats Goodmans LLP de Toronto, et spécialiste des aspects juridiques du monde du spectacle, président du conseil de Westwood Creative Artists Ltd., producteur délégué du projet Héritage, directeur fondateur du Centre du film canadien et ancien directeur de TV Ontario.

Trina McQueen, titulaire de la chaire CTV de gestion de la radiodiffusion à l’Université York, ex-présidente et chef de l’exploitation de CTV inc., ex-présidente de Discovery Channel, ex-vice-présidente, nouvelles et actualités télévisées du réseau anglais de Radio-Canada et de CBC Newsworld.

Andy Nulman, cofondateur et ex-pdg du festival international de l’humour Just For Laughs, cofondateur et président de Airborne Entertainment.

Dominique Zg

arka, président de Koch Entertainment Canada.

Représentants des médias :

John Cruickshank, récemment nommé chef des nouvelles de CBC News, après avoir été éditeur du Chicago Sun–Times.

Terry Mosher (« Aislin »), caricaturiste politique pour The Gazette de Montréal, lauréat de deux prix décernés par des journaux nationaux et membre du Temple de la renommée des nouvelles du Canada.

Patti Schmidt, animatrice à Radio One de l’émission Cinq à Six, de l’émission de fin de semaine Canada Live et de l’émission Inside the Music diffusée à CBC Radio Two.

Carl Wilson, éditeur et critique au Globe and Mail, dont les écrits paraissent à l’occasion dans le New York Times, Blender, The Nation et Saturday Night.

Universitaires/Auteurs :

Michele Byers, sociologue, éditrice et co-auteure du livre primé intitulé Growing Up Degrassi: Television, Identity and Youth Cultures.

Andrew Cohen, auteur et journaliste souvent primé, surtout connu pour son succès de librairie While Canada Slept et son dernier ouvrage, The Unfinished Canadian.

Site de source: /desautels
Classification: