Quick Links

McGill reconduit le mandat de son vice-principal exécutif et de quatre doyens et nomme un nouveau doyen à la Faculté de droit

Nouvelles

Publié: 19 Fév 2010

La professeure Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l'Université McGill, est ravie d'annoncer que le Conseil des gouverneurs a approuvé la reconduction du poste confié au professeur Anthony C. Masi, à titre de vice-principal exécutif, pour un deuxième mandat de cinq ans.

La professeure Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l'Université McGill, est ravie d'annoncer que le Conseil des gouverneurs a approuvé la reconduction du poste confié au professeur Anthony C. Masi, à titre de vice-principal exécutif, pour un deuxième mandat de cinq ans ainsi que la nomination du professeur Daniel Jutras, qui assumera les fonctions de doyen de la Faculté de droit, pour un premier mandat de six ans.

La professeure Munroe-Blum est également fort heureuse d'annoncer qu'un deuxième mandat de cinq ans à été accordé aux doyens suivants : le professeur Martin Grant (Faculté des sciences), le professeur Chandra A. Madramootoo (Faculté des sciences de l'agriculture et de l'environnement), le professeur Christophe Pierre (Faculté de génie). Un mandat de six ans a été confié au professeur Peter Todd (Faculté de gestion Desautels). L'ensemble des renouvellements entrera en vigueur à compter du 1er juillet 2010.

Au sein de McGill, le vice-principal exécutif seconde la principale en assumant les fonctions de dirigeant principal de l'enseignement. Dans ce rôle, le professeur Masi supervise les stratégies, la planification, le développement, la mise en œuvre ainsi que l'évaluation de l'ensemble des priorités, politiques et programmes ayant trait à l'enseignement. Il est également responsable de l'élaboration du budget global pour l'octroi de fonds et de ressources diverses concernant l'atteinte et le soutien des priorités que vise l'Université relativement à l'enseignement. Le nouveau mandat de cinq ans confié au professeur Masi, qui relève directement de la principale, entrera en vigueur le 1er juillet 2010.

« Le professeur Masi a relevé avec brio la mission qui lui a été accordée de rehausser le profil d'excellence de l'Université à l'égard de ses activités d'enseignement, tout en respectant un cadre budgétaire à la fois sain et rigoureux. Guidé par les priorités et les objectifs qu'il a établis en 2006, lors de l'élaboration du Livre blanc qu'il a rédigé à la suite d'un exercice de planification exhaustif mené de concert avec les doyens et d'autres dirigeants mcgillois, il a contribué à consolider la place qu'occupe McGill au rang des principales universités mondiales », a indiqué la professeure Munroe-Blum.

Titulaire d'un doctorat en sociologie et démographie de l'Université Brown, monsieur Masi a entrepris les fonctions de professeur adjoint au Département de sociologie de McGill en 1979. Il a assumé ses premières responsabilités administratives avec l'élaboration du Laboratoire de statistiques des sciences sociales, dont il a supervisé la transformation en un service de soutien aux technologies de l'information accessible à l'ensemble du corps professoral et qu'il a dirigé. Par la suite, il a œuvré au sein de la Faculté des arts à titre de vice-doyen. En octobre 2000, le poste de vice-principal des technologies des systèmes d'information lui a été confié. En avril 2003, la principale Munroe-Blum lui a confié les fonctions de vice-principal exécutif et dirigeant principal de l'information. Ayant assumé les responsabilités de vice-principal exécutif par intérim à compter de mars 2005, il a été nommé vice-principal exécutif en décembre 2005.

Le professeur Jutras, qui a joint les rangs de l'Université McGill il y a 25 ans, mène une remarquable carrière à titre de juriste et de professeur en droit civil et comparé ainsi qu'en droit des obligations, selon une perspective transsystémique. « Depuis qu'il est entré au service de l'Université McGill en 1985, Daniel Jutras a été un membre exemplaire de la Faculté de droit, à titre d'éducateur très apprécié, de chercheur éminent et d'administrateur universitaire accompli. Forte de son exceptionnel leadership, nous savons que la Faculté de droit poursuivra son essor sur la voie de l'excellence », a souligné la professeure Munroe-Blum.

Daniel Jutras est titulaire d'une LL. M. de l'Université Harvard et d'un LL. B. de l'Université de Montréal.

De 2002 à 2004, monsieur Jutras a pris congé de ses fonctions professorales pour assumer le rôle de chef de cabinet auprès de la juge en chef du Canada, la très honorable Beverley McLachlin, à titre d'adjoint exécutif juridique à la Cour suprême du Canada. Monsieur Jutras a dirigé l'Institut de droit comparé et a assumé le vice-décanat aux admissions et placement ainsi qu'aux activités universitaires de la Faculté. Il a agi récemment à titre de doyen intérimaire de la Faculté de droit, succédant à Nicholas Kasirer, nommé l'été dernier à la Cour d'appel du Québec, le plus haut tribunal de la province. Le professeur Jutras entreprendra son mandat à titre de doyen à compter du 1er mars 2010.

Titulaire d'un Ph. D. de l'Université de Toronto en 1982, le professeur Grant a joint les rangs de McGill en 1986, où il a chapeauté une chaire James McGill. Ses travaux de recherche sur la formation et les propriétés de structures complexes, tels le cristal et les flammes, ont valu à monsieur Grant l'acquisition d'une brillante réputation. Avant d'assumer le décanat, en juin 2005, il a dirigé le Département de physique, le vice-décanat (recherche) à la Faculté des sciences et la direction du  Centre de recherche sur la physique des matériaux. Élu membre de la Société royale du Canada en 2004, Martin Grant a déployé, au sein de la Faculté des sciences, un leadership ayant donné lieu à un progrès considérable des programmes pédagogiques, des travaux de recherche et des services aux étudiants ainsi que des expériences éducatives et de recherche intégrées.

En 1984, le professeur Madramootoo entreprend une carrière au sein de McGill, à son campus Macdonald, à titre de chargé de cours en génie agricole. Il a par la suite assumé le rôle de titulaire d'une chaire James McGill et de dirigeant fondateur du Centre de gestion des ressources en eau Brace. Titulaire d'un B. Sc. et d'un Ph. D. en génie agricole de l'Université McGill, monsieur Madramootoo a œuvré en gestion des eaux pendant de nombreuses années dans la région antillaise du Commonwealth et ailleurs dans le monde. Doyen depuis août 2005, il est le moteur derrière la Conférence sur la sécurité alimentaire mondiale de l'Université McGill, dont l'objectif est de trouver des solutions aux questions entourant les problèmes de malnutrition qui touchent près d'un milliard de personnes.

Après avoir œuvré pendant 20 ans à l'Université du Michigan, le professeur Pierre est devenu doyen de la Faculté de génie en juillet 2005, année où il a reçu le Prix N. O. Myklestad de la Société américaine de génie mécanique, en reconnaissance de sa contribution majeure et novatrice au domaine de la localisation de la vibration. Originaire de France, le professeur Pierre a fait ses études de premier cycle à l'École centrale des arts et manufactures de Paris, avant d'étudier à l'Université Princeton, où il a obtenu une M. Sc. en 1984 et à l'Université Duke,  où il a obtenu un doctorat en 1985. Les découvertes du professeur Pierre sont mises en œuvre pour rehausser la performance et la sécurité de produits, dont la structure de moteurs à réaction et de véhicules automobiles, où divers facteurs de stress, tels la vibration, peuvent entraîner la déformation matérielle et la fatigue, susceptibles de causer la défaillance catastrophique de composantes. En plus de superviser de nombreux travaux de recherche dans son secteur d'activité, le professeur Pierre a œuvré à titre de directeur de projet de programmes de plusieurs millions de dollars chapeautés par la Fondation nationale des sciences, dont l'objectif est d'inciter les membres de minorités et les femmes à entreprendre des études supérieures et à s'intéresser aux professorat en génie et en science.

Forte du leadership exercé par le professeur Todd, la Faculté de gestion Desautels a connu une transformation spectaculaire au cours des dernières années. La Faculté a instauré des programmes novateurs qui font reculer les frontières de l'enseignement en gestion. Le nouveau tronc commun intégré conçu à l'intention des étudiants au MBA est l'une des premières initiatives visant à allier enseignement, recherche et expérience pratique à l'acquisition de connaissances. De concert avec HEC Montréal, la Faculté a également lancé un nouveau programme de MBA à l'intention des cadres. Titulaire d'un B. Com. de McGill depuis 1983, le professeur Todd assumait le vice-décanat aux études supérieures à l'École de commerce McIntire de l'Université de Virginie, avant de devenir titulaire d'une chaire James McGill et doyen de la Faculté de gestion Desautels de l'Université McGill en juillet 2005. En novembre 2005, Marcel Desautels et la Fondation canadienne de la gérance du crédit ont versé un don de 22 millions de dollars à la Faculté.

Les doyens des facultés relèvent directement du vice-principal exécutif.

À propos de l'Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l'Université McGill se classe comme chef de file parmi les universités canadiennes. McGill compte deux campus, 11 facultés, 10 écoles professionnelles, 300 programmes d'études et au-delà de 34 000 étudiants, originaires de 150 pays. L'Université accueille au-delà de 6 400 étudiants étrangers, qui composent près de 20 pour cent de sa population étudiante. Près de la moitié de ses étudiants ont une langue maternelle autre que l'anglais - dont 6 000 francophones.

 

Coordonnées

Contact: Chris Chipello
Organisation: Service des relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-4201
Site de source: /newsroom
Classification: