Quick Links

McGill octroie un doctorat honorifique à 11 personnalités d’exception

Nouvelles

Publié: 29 Avr 2009

À l’occasion des cérémonies printanières entourant la Collation des grades de l’Université McGill, un doctorat honoris causa sera octroyé à 11 personalités d’exception.

À l’occasion des cérémonies printanières entourant la Collation des grades de l’Université McGill, un doctorat honoris causa sera octroyé à 11 personnalités d’exception. De la première députée noire à la Chambre des communes à une pionnière de l’informatique, en passant par un éminent dirigeant d’une université américaine et une bénévole montréalaise au dévouement infatigable, les lauréats se joindront aux quelque 6 300 finissants, dans le cadre des cérémonies qui se tiendront du 22 au 29 mai.

Récipiendaires d’un doctorat honorifique de l’Université McGill, printemps 2009 :
(En ordre de présentation)

 

Professeur Walter P. Falcon, docteur ès sciences honoris causa
Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement, le vendredi 22 mai, 14 h 30

Professeur émérite de renommée mondiale, M. Walter Falcon est titulaire de la Chaire sur les politiques agricoles internationales Farnsworth et directeur adjoint du Programme d’études en sécurité alimentaire et en environnement de l’Université Stanford. Au fil de sa carrière, le professeur Falcon a contribué de manière remarquable à la sécurité alimentaire mondiale, de même qu’à la résolution de problèmes liés à la faim dans le monde. En reconnaissance de son apport exceptionnel aux milieux universitaire, de l’enseignement et de la recherche, le professeur Falcon a été élu membre de l’Association américaine d’économie agricole et de l’Association américaine pour le progrès de la science.

Monsieur John Blachford, docteur ès sciences honoris causa
Faculté des sciences, le lundi 25 mai, 10 h

M. John Blachford est le président de H. L. Blachford Limited, une société spécialisée dans la conception, la fabrication et l’approvisionnement de lubrifiants et de produits chimiques pour l’industrie du métal, du caoutchouc et du plastique. Soucieux du respect des normes de l’initiative mondiale Gestion responsable®, M. Blachford s’attache au soutien d’objectifs communs ayant trait à l’essor de la gestion sécuritaire d’activités de transformation et de fabrication de produits chimiques. M. Blachford a été reçu membre de l’Institut de chimie du Canada, un honneur réservé aux individus ayant contribué de manière exceptionnelle à la profession. Mécène à la fois généreux et visionnaire, John Blachford a soutenu de manière importante la création des Professorats en innovation Fessenden et de la Chaire de direction des bibliothèques Trenholme.

Madame Frances E. Allen, docteure ès sciences honoris causa
Faculté des sciences, le lundi 25 mai, 10 h

Mme Allen s’est distinguée par « sa contribution pionnière à la théorie et à la pratique de l’optimisation des techniques de compilation, qui ont rendu possible la création de compileurs optimisés modernes et l’exécution automatique en parallèle », ce qui lui a valu l’obtention du prestigieux Prix Turig, en 2006. Première femme lauréate de ce prix, Frances E. Allen a intégré IBM en 1957 et y a œuvré jusqu’au moment de sa retraite, en 2002. Ses recherches ont principalement porté sur l’exécution automatique en parallèle, désormais largement utilisée dans l’industrie. Outre le Prix Turing, Mme Allen a été honorée à maintes reprises. Membre de l’ACM et de l’IEEE, elle est également membre de l’Académie nationale de génie, de l’Académie américaine des arts et des sciences et de l’Association américaine de philosophie. Scientifique d’exception reconnue pour la passion qu’elle nourrit à l’égard de la recherche, Frances Allen a aboli de nombreuses barrières, ouvrant ainsi la voie aux femmes souhaitant se consacrer à ce secteur d’activité.

Professeur James J. Duderstadt, docteur ès sciences honoris causa
Faculté de génie, le mardi 26 mai, 10 h

Ingénieur nucléaire, président d’université, chercheur et auteur, le Pr James J. Duderstadt est une autorité américaine éminente en matière d’enseignement supérieur et de révolution de l’information. James J. Duderstadt est responsable de la refonte du campus de l’Université du Michigan, de la création d’un environnement plus équitable pour les femmes et de la supervision du développement de l’Institut des sciences humaines, de l’Institut de médecine moléculaire et de l’Institut de recherche sur les économies émergentes Davidson. Plus jeune individu à assumer le décanat de la Faculté de génie de l’Université du Michigan, le professeur Duderstadt est par la suite devenu le premier ingénieur à cumuler les fonctions de premier vice-président et de vice-président aux affaires universitaires de cette institution. Après avoir œuvré durant deux ans à ce poste, il a été nommé à la présidence de l’Université.

Dr Lawrence A. Tabak, docteur ès sciences honoris causa
Sciences de la santé, le mardi 26 mai, 14 h

Directeur de l’Institut national de la recherche dentaire et craniofaciale, le Dr Lawrence Tabak s’attache à promouvoir la recherche en santé buccale et craniofaciale, et son expertise est largement sollicitée par les Instituts nationaux de santé. Les travaux de recherche du Dr Tabak sont principalement axés sur la structure, la biosynthèse et la fonction de la mucine, un groupe de molécules dont le rôle consiste à protéger l’ensemble des surfaces muqueuses corporelles. Les recherches menées par le Dr Tabak sur la structure, la biosynthèse et la fonction de mucines salivaires, de même que sur la pathogenèse de la maladie de la glande salivaire, ont donné lieu à l’obtention de résultats révolutionnaires. Ses travaux phares sur la structure de principales oligosaccharides ont été qualifiés de « citation de référence » par l’Index scientifique des citations.

Madame Kappy Flanders, docteure en droit honoris causa
Sciences de la santé, le mardi 26 mai, 14 h

Mme Kappy Flanders est reconnue pour le soutien indéfectible qu’elle porte à la communauté juive montréalaise ainsi qu’à l’Université McGill. Parmi ses travaux, mentionnons la direction de la première Mission des femmes en Israël (1972), la présidence de l’Appel juif unifié pour Israël (1974) et du Fonds de la recherche israélien sur le cancer, de même que la fondation du Conseil des soins palliatifs et la création de la Chaire de recherche en médecine palliative Eric Flanders de l’Université McGill. En 2001, Mme Flanders a lancé la série « La médecine pour tous », un cycle de conférences dont la popularité s’est étendue aux quatre coins de McGill, ouvrant la voie à des séries portant sur d’autres thèmes, de même qu’au sein d’autres universités. Gouverneure émérite de l’Université McGill, Mme Flanders a reçu de nombreux prix, dont la Décoration pour service méritoire de la gouverneure générale du Canada en reconnaissance de sa contribution à la création du Conseil des soins palliatifs, en 2003. À titre de bénévole et, dans bien des cas, de mécène, Mme Flanders a pris part à une foule d’initiatives porteuses d’un grand succès liant McGill à la collectivité.

L’honorable Jean M. Augustine, docteure en droit honoris causa
Faculté des sciences de l’éducation, le mercredi 27 mai, 10 h

Mme Jean Augustine est la première femme noire élue au Parlement canadien. Tout en poursuivant des études en vue de l’obtention d’un brevet d’enseignement ontarien, elle a travaillé comme aide domestique et vendeuse. Titulaire d’une maîtrise en enseignement de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, Mme Augustine a siégé à de nombreux comités, notamment au Conseil des gouverneurs de l’Université York, où a été créée, à l’occasion de son 70e anniversaire de naissance, la Chaire d’enseignement en nouvel environnement urbain Jean Augustine. Élue députée en 1993, Mme Augustine a occupé de nombreuses fonctions, dont celle de secrétaire parlementaire auprès du premier ministre, de présidente du Caucus libéral national féminin, de secrétaire d’État pour le Multiculturalisme et le Statut de la femme, de présidente du Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et de vice-présidente adjointe de la Chambre des communes. Mme Augustine est l’instigatrice de deux motions importantes adoptées par le Parlement : la reconnaissance officielle du mois de février comme Mois de l’histoire des Noirs au Canada, et l’installation de la statue des Cinq femmes célèbres sur la Colline parlementaire.

Professeur Michael E. Porter, docteur en droit honoris causa
Faculté de gestion Desautels, le mercredi 27 mai, 14 h

Par ses idées, le professeur Michael Porter a permis à nombre d’entreprises et d’organismes gouvernementaux de rehausser leurs aptitudes économiques. Universitaire de renommée mondiale, le Pr Porter a établi des théories utilisées aux quatre coins du monde, et noamment au Québec et au Canada. Axés sur la relation entre concurrence et société, ses travaux incluent désormais la recherche en soins de la santé, l’environnement et la philanthropie. Fondateur, président et chef de la direction de l’Initiative for a Competitive Inner City, un organisme à but non lucratif du secteur privé visant la promotion de l’essor économique au sein de quartiers urbains pauvres des États-Unis, Michael Porter est également le cofondateur du Centre for Effective Philanthropy, un organisme voué à l’amélioration du rendement des sociétés de bienfaisance.

Monsieur Melvin Charney, docteur ès lettres honoris causa
Faculté des arts et Faculté d’études religieuses, le jeudi 28 mai, 10 h

Au fil d’une carrière échelonnée sur plus de 30 ans, Melvin Charney s’est intéressé à l’art et à l’architecture. Ses travaux ont suscité de l’intérêt pour la nature du paysage urbain et le lien entre la notion de site et d’emplacement réel. Reconnu pour ses installations à grande échelle dont Les maisons de la rue Sherbrooke (1976) et A Chicago Construction (1982), Melvin Charney a remporté de nombreux concours, dont celui du Monument canadien pour les droits de la personne, inauguré à Ottawa en 1991. En 2003, Melvin Charney a été nommé chevalier de l’Ordre national du Québec en reconnaissance de ses réalisations et de son apport exceptionnel à l’essor du Québec. En 2006, il a été nommé Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres, le plus grand honneur décerné par le gouvernement français, soulignant l’apport d’un individu à la culture.

Professeur Richard Sorabji, docteur ès lettres honoris causa
Faculté des arts, le jeudi 28 mai, 14 h

Réconnu comme l’un des plus grands historiens des philosophies grecque et romaine anciennes, le professeur Sorabji est diplômé de Charterhouse et d’Oxford. Il a fondé le King’s College Centre for Philosophical Studies, à Londres, afin de promouvoir l’étude de la philosophie. Fondateur et membre du projet international Ancient Commentators on Aristotle, il a supervisé la publication de plus de 60 volumes portant sur la traduction de textes philosophiques. Professeur émérite de philosophie du King’s College, Richard Sorabji a enseigné au Gresham College de Londres ainsi qu’à l’Université du Texas, à Austin. Il a également œuvré à titre de chercheur invité distingué à l'Université de New York et de professeur invité à la City University of New York.

Professeur Richard M. Buxbaum, docteur en droit honoris causa
Faculté de droit, le vendredi 29 mai, 10 h

M. Richard M. Buxbaum est reconnu mondialement comme l’un des plus spécialiste du droit international et comparé. Il a été rédacteur en chef de l’American Journal of Comparative Law de 1987 à 2003 et doyen aux études internationales et des civilisations à l’Université de Californie à Berkeley, de 1993 à 1999. Il enseigne également à la Faculté de droit de cette université depuis 1961. Le Pr Buxbaum milite activement afin de défendre l’intérêt public et a plaidé en faveur du logement social, de la liberté de parole et contre la guerre du Vietnam. Auteur de lois types sur les valeurs mobilières et les corporations, M. Buxbaum s’attache à accorder aux membres des minorités un plus vaste accès à l’enseignement supérieur. Ses travaux ont notamment été reconnus par la Fondation Alexander von Humboldt pour les sciences humaines et les arts, en 1992, ainsi que par l’Académie américaine des arts et des sciences, qui l’a fait membre en 2001.

 

Ces récipiendaires viennent joindre les rangs de lauréats d’un doctorat honoris causa de l’Université McGill parmi lesquels figurent Sir Frederick Banting (1939), Winston Churchill, premier ministre britannique (1944), Franklin Delano Roosevelt, président des États-Unis (1944), Dag Hammarskjöld, secrétaire général des Nations Unies (1956), Adlai Stevenson, politicien et diplomate (1959), le maire Jean Drapeau (1965), le peintre Jean‑Paul Riopelle (1968), l’écrivain Saul Bellow (1973), l’auteur et militant des droits de la personne Elie Wiesel (1994), le linguiste et intellectuel public Noam Chomsky (1998), l’écrivain Mordechai Richler (2000), le réalisateur Atom Egoyan (2003), la compositrice-interprète Joni Mitchell (2004), la gouverneure générale Michaëlle Jean (2006) et Lise Bissonnette, présidente de la Bibliothèque et des Archives nationales du Québec (2007).

À l’exception des cérémonies de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement, qui se tiendront au Campus Macdonald de l'Université McGill situé à Sainte-Anne-de-Bellevue, les cérémonies de collation des grades auront lieu sur le campus principal de l’Université.

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: Services des relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754
Site de source: /desautels
Classification: