Quick Links

McGill et RIKEN: vers un centre de recherche conjoint

Nouvelles

Le centre servira de carrefour pour toutes les collaborations entre McGill et cet institut de recherche japonais d’avant-garde
Publié: 28 Juin 2013

En utilisant du fer plutôt que des métaux lourds, le processus d’hydrogénation pourrait devenir à la plus économique et plus écologique. Cette découverte, dont les résultats ont été diffusés hier, est l’un des nombreux exemples des fruits des recherches collaboratives réalisées par l’Université McGill et RIKEN, la plus importante institution multidisciplinaire de recherche au Japon.

Bien que les chercheurs des deux établissements travaillent ensemble sur plusieurs projets de recherche depuis quelques années déjà, la collaboration entre McGill et RIKEN a pris un nouvel élan la semaine dernière alors que les deux établissements ont signé une entente visant l’établissement d’un centre de recherche conjoint.

« McGill est heureuse d’avoir cette occasion de renforcer les liens qui l’unissent à RIKEN, un partenaire prestigieux et un leader international en recherche fondamentale et appliquée, a indiqué la professeure Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. Grâce à cette entente, nos chercheurs pourront tabler sur la coopération fructueuse qu’ils ont su établir dans des secteurs névralgiques pour le Québec, le Canada et le Japon, dont la nanotechnologie, la chimie verte et les sciences biomédicales avancées. »

« Je suis ravie de la signature de cet accord qui renforcera la relation entre RIKEN et l’exceptionnel partenaire qu’est l’Université McGill. C’est avec un grand enthousiasme que j’entrevois la possibilité pour nos chercheurs d’interagir davantage les uns avec les autres et de mener des projets communs, a précisé la professeure Maki Kawai, directrice générale de RIKEN. Plus particulièrement, je souhaite appuyer et favoriser les échanges entre les membres de nos institutions dans le but de solidifier les liens qui nous unissent. »

Le Centre misera sur la convergence entre les sciences de la vie et naturelles et le génie en agissant comme carrefour pour les collaborations entre McGill et RIKEN, notamment des projets de recherche conjoints, la mobilité de chercheurs entre les deux institutions et la formation d’étudiants aux cycles supérieurs.

À propos de l’Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, McGill est l’un des principaux établissements d’enseignement postsecondaire au Canada. Elle compte deux campus, 11 facultés, 11 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au-delà de 38 000 étudiants, dont 8 800 aux cycles supérieurs. L’Université accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays et ses 7 700 étudiants étrangers représentent 20 pour cent de sa population étudiante. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l’Université McGill, visitez le http://www.mcgill.ca/fr/.

À propos de RIKEN

Reconnu pour ses travaux de qualité supérieure dans de nombreuses disciplines scientifiques, RIKEN est le plus important établissement multidisciplinaire de recherche au Japon. Fondé à Tokyo en 1917 à titre de fondation de recherche privée, RIKEN a connu une croissance rapide, tant à l’égard de sa taille que de la portée de ses activités. Elle compte aujourd’hui un réseau de centres et d’instituts de recherche de calibre mondial situés aux quatre coins du Japon. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de RIKEN, visitez le http://www.riken.go.jp/en/.

 

 

Coordonnées

Contact: Julie Fortier
Organisation: Service des relations médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514 398-6751
Mobile Phone: 514 884-1587
Catégorie:
Site de source: /newsroom