Quick Links

Les gouttes pour les oreilles vendues sans ordonnance peuvent causer des dommages ou une perte de l’ouïe

Nouvelles

Publié: 28 Jan 2008

L’Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM recommande d’utiliser ces produits avec une extrême prudence, en particulier si votre oreille interne est perforée

Une nouvelle étude, menée par des chercheurs de L’Hôpital de Montréal pour enfants (HME) du CUSM, a révélé que certains produits émollients vendus sans ordonnance pour déloger la cire des oreilles contenant de l’oléate de polypeptide triéthanolamine condensé (10 %) pouvaient causer une inflammation et des dommages sévères au tympan et à l’oreille interne. Les résultats de l’étude, publiés récemment dans The Laryngoscope, indiquent que l’usage de ces médicaments devrait être déconseillé.

«Les patients se plaignent souvent d’avoir les oreilles bouchées à cause du cérumen, ou encore de souffrir d’un certain inconfort et parfois même de surdité», rapporte Dr Sam Daniel, chercheur principal de l’étude et directeur du laboratoire de sciences auditives McGill à L’HME. «Les gouttes émollientes vendues sans ordonnance sont utiles pour désagréger et disperser l’excès de cérumen. Cependant, les effets de ces médicaments sur les cellules de l’oreille n’ont pas fait l’objet d’études approfondies.»

«Comme le public peut se procurer certains de ces produits facilement sans consultation avec un médecin ni ordonnance, il est important de s’assurer que leur usage est sécuritaire. Notre étude montre que, dans un modèle animal bien établi, un de ces produits, Cerumenex, est en réalité toxique pour les cellules de l’oreille», souligne Dr Daniel.

Dr Daniel et son équipe ont étudié l’impact du Cerumenex sur l’audition. Mais ils ont aussi analysé la toxicité globale du produit dans l’oreille externe et les changements au niveau des cellules nerveuses de l’oreille interne.

«Nous avons observé des effets néfastes sur plusieurs des cellules après l’administration d’une seule dose», affirme Dr Melvin Schloss, coauteur de l’étude et directeur du département d’oto-rhino-laryngologie de L’HME. «Nous avons observé une perte auditive, une grave inflammation et des lésions aux cellules nerveuses.»

«Nous croyons que ces observations s’appliquent aux humains. Le modèle animal que nous avons choisi a été beaucoup utilisé pour tester la toxicité, et son appareil auditif est très similaire à celui des humains. Dans l’ensemble, nos constatations indiquent que le produit Cerumenex a un potentiel de toxicité et devrait être utilisé avec prudence», conclut Dr Daniel.

L’Hôpital de Montréal pour enfants est l'établissement d'enseignement pédiatrique du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Cet établissement est un chef de file des soins et des traitements destinés aux nourrissons, aux enfants et aux adolescents malades de tout le Québec. L'Hôpital de Montréal pour enfants offre un vaste éventail de services de santé de très haut niveau en plus de prodiguer des soins ultraspécialisés dans une multitude de disciplines, incluant la cardiologie et la chirurgie cardiaque; la neurologie et la neurochirurgie; la traumatologie; la recherche génétique; la psychiatrie et le développement de l'enfant; et les troubles musculo-squelettiques, dont l'orthopédie et la rhumatologie. Entièrement bilingue et multiculturel, l'établissement dessert avec respect dans plus de 50 langues une communauté de plus en plus diversifiée. www.hopitalpourenfants.com

Coordonnées

Contact: Lisa Dutton
Organisation: L’Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-412-4307
Site de source: /channels
Classification: