Quick Links

Le Devoir - Un pavé dans la mare des antioxydants

Nouvelles

Publié: 13 Déc 2010

Depuis des dizaines d'années, on vante les vertus des antioxydants qui nous protégeraient de la toxicité des radicaux libres, ces molécules censées accélérer le vieillissement.

Depuis des dizaines d'années, on vante les vertus des antioxydants qui nous protégeraient de la toxicité des radicaux libres, ces molécules censées accélérer le vieillissement.

Une véritable industrie des antioxydants s'est développée à partir de ce dogme bien ancré dans l'esprit du public. Une équipe de chercheurs de l'Université McGill jette toutefois un pavé dans la mare en démontrant que les radicaux libres ne favoriseraient pas le vieillissement, mais contribueraient plutôt à le combattre.

Voilà déjà quelques années que le professeur Siegfried Hekimi, du département de biologie de McGill, obtient des résultats qui indiquent que les radicaux libres ne causent pas le vieillissement, tel que le laisse entendre la théorie actuelle. Mais, cette fois, le chercheur et son étudiant Wen Yang sont parvenus à le démontrer si élégamment qu'il sera certainement possible de convaincre les sceptiques.

Site de source: /newsroom
Classification: