Quick Links

La sclérose en plaques: percée québécoise

Nouvelles

Publié: 22 Mar 2013

La présence élevée d'un certain type de cellules, qui exprime une molécule hautement toxique qui endommage les tissus du cerveau, a été observée chez des patients atteints de la sclérose en plaques (SEP). L'équipe de recherche de la Dre Nathalie Arbour, qui comprend des chercheurs des universités de Montréal et de McGill, espère que cette découverte permettra éventuellement d'améliorer les traitements contre les symptômes de la maladie qui frappe plus de 75 000 Canadiens.

Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: