Quick Links

La Presse - L'immersion sous la loupe des chercheurs

Nouvelles

Publié: 6 Avr 2011

L'immersion linguistique profite tout autant aux enfants ayant des problèmes d'apprentissage qu'aux premiers de classe, selon une étude discutée au congrès international de la Société de recherche sur le développement de l'enfant, qui s'est terminé samedi au Palais des congrès.

L'immersion linguistique profite tout autant aux enfants ayant des problèmes d'apprentissage qu'aux premiers de classe, selon une étude discutée au congrès international de la Société de recherche sur le développement de l'enfant, qui s'est terminé samedi au Palais des congrès.

Mais les chercheurs ne sont pas convaincus que ce type de programme doit être étendu à l'ensemble des enfants. "L'expérience anglophone au Québec a permis de vérifier plusieurs théories sur l'immersion, explique Fred Genesee, professeur de psychologie de l'Université McGill.

On craignait au départ que seuls les enfants ayant des troubles d'apprentissage se retrouvent dans les filières normales, parce qu'ils seraient les seuls à ne pas pouvoir suivre en immersion. Mais ça ne s'est pas produit, parce que ces enfants n'ont pas plus de problèmes en immersion. Leurs notes ne s'améliorent pas, mais ne baissent pas.

 

Site de source: /newsroom
Classification: