Quick Links

La générosité change des vies

Nouvelles

Grâce à près de 52 000 donateurs du Québec et 44 000 bienfaiteurs d’ailleurs dans le monde, McGill recueille 1,026 milliard de dollars pour soutenir ses étudiants et ses projets de recherche
Publié: 18 Juin 2013

Martin Legault, nouveau diplômé de McGill, a grandi en banlieue de Montréal et a toujours été passionné d’environnement. À la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement de l’Université McGill, il a donné vie à cette passion en acquérant les connaissances scientifiques et pratiques nécessaires pour contribuer à résoudre les grands enjeux mondiaux liés à l’alimentation et à l’eau. Mais lorsqu’il s’est agi de comprendre les facteurs sociaux, culturels et environnementaux à l’origine des problèmes d’approvisionnement alimentaire, il s’est vite rendu compte que l’apprentissage en classe a ses limites.

Une bourse du Fonds de stages Bieler, créé grâce à un don de Marc Bieler, entrepreneur agricole québécois, a permis à Martin de mettre ses compétences en pratique en se rendant à Cuba, où il a travaillé en région rurale avec des agriculteurs locaux. Il a notamment participé aux semis et aux récoltes, appris à connaître les méthodes de culture utilisées dans ce pays et partagé ses connaissances sur les techniques d’exploitation agricole nord-américaines.

« Ça a été une expérience extraordinaire que je n’aurais jamais eue sans la générosité de M. Bieler, a affirmé Martin Legault. J’ai appris de ces villageois autant qu’ils ont appris de moi, et cette expérience m’a incité à continuer et à embrasser une carrière qui, je crois, peut faire une réelle différence dans la vie des communautés comme celle que j’ai visitée. » 

Martin Legault n’est qu’un des milliers d’étudiants dont la vie et l’avenir ont été transformés grâce à la générosité de ceux qui ont contribué à la Campagne McGill : Inventer l’avenir. McGill a annoncé aujourd’hui en conférence de presse que cette campagne a permis de recueillir, au cours des neuf dernières années, 1,026 milliard de dollars. Cette somme améliorera considérablement l’accessibilité de McGill auprès des candidats talentueux, sans égard à leurs moyens financiers, tout en favorisant la recherche de pointe. Qui plus est, la moitié des fonds recueillis auprès de particuliers, soit 320 millions de dollars, proviennent d’ailleurs au Canada et de 114 autres pays dans le monde, constituant ainsi une contribution directe et substantielle à l’économie de Montréal et du Québec. 

« Ces dons contribuent de façon exceptionnelle à l’expérience de nos étudiants, à nos projets de recherche et aux diverses collectivités que nous desservons, a indiqué Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill. La philanthropie universitaire prend son essor au Québec, et le succès de notre campagne témoigne éloquemment de la générosité remarquable de nos diplômés, parents et amis du Québec, de partout au Canada et d’ailleurs dans le monde. Ces donateurs ont tous la profonde conviction qu’en améliorant l’accessibilité de McGill et en renforçant l’excellence académique de cette institution publique, ils offrent une contribution essentielle à Montréal, au Québec, à notre pays et au monde. »

La Campagne, dont l’objectif initial était de 750 millions de dollars, a reçu l’appui de 95 619 bienfaiteurs des quatre coins de la planète, la plupart des diplômés mcgillois. Elle a également permis d’obtenir un soutien sans précédent de donateurs de l’extérieur de la communauté universitaire; ainsi, plus de 10 pour cent des fonds recueillis ont été versés par des gens qui, sans être diplômés de McGill ou parents d’un étudiant, ont été interpellés par la cause.  

Au-delà du budget d’exploitation

« Les sommes recueillies dans le cadre de cette extraordinaire campagne sont entièrement consacrées aux activités qui ne sont pas financées par le budget d’exploitation de l’Université. Nos donateurs témoignent de l’importance essentielle des dons privés, non pas comme substitut d’un financement public adéquat, mais en nous donnant l’assurance que nous pourrons, dans la mesure de nos moyens, continuer à offrir des services de la plus haute qualité qui soit à nos étudiants et à notre communauté », a affirmé Stuart H. « Kip » Cobbett, B.A. 1969, B.C.L. 1972, président du Conseil des gouverneurs de McGill.

Plus de 60 pour cent des sommes recueillies pendant la Campagne ont été affectées au soutien des étudiants – notamment par l’octroi de bourses additionnelles et d’une aide financière accrue –, au rehaussement des programmes d’études et à la création de nouveaux espaces d’enseignement et d’apprentissage. Les autres sommes ont été affectées à diverses initiatives et projets de recherche du corps professoral.

Un impact concret

Les fonds recueillis lors de la Campagne de financement ont permis de créer au-delà de 600 prix, bourses et subventions de recherche et de perfectionnement dont plus de 3 700 étudiants ont bénéficié jusqu’ici. Les donateurs ont également permis de soutenir la création de 46 nouvelles chaires professorales, permettant ainsi à McGill de recruter et de fidéliser des professeurs et chercheurs exceptionnels. Plus de 300 millions de dollars ont en outre été consacrés à la recherche de pointe, de même qu’à la création et à la rénovation d’espaces d’enseignement et d’apprentissage, allégeant ainsi le fardeau considérable de l’entretien différé qui pèse sur McGill.

Au total, 60 pour cent des sommes recueillies ont été amassées auprès de particuliers, 26 pour cent auprès de fondations et 14 pour cent auprès d’entreprises. Des quelque 96 000 donateurs qui ont contribué à cette campagne, 80 000 ont fait des dons de moins de 1 000 $ et près de 50 000 ont donné pour la première fois à McGill.

« Grâce à l’appui exceptionnel qu’elle a apporté à cette campagne de financement, notre communauté unique de diplômés, de parents, d’amis et de bienfaiteurs a lancé un message clair et éloquent : elle croit à nos étudiants, à McGill et à la place que McGill occupe au Québec, et elle croit aux réalisations remarquables qui deviennent possibles lorsqu’une université publique de classe internationale est soutenue par la vision et la générosité de philanthropes. En d’autres mots, la philanthropie change des vies », a conclu l’un des coprésidents de la Campagne McGill, Yves Fortier, B.C.L. 1958, LL. D. 2005, s’exprimant également au nom de Michael Meighen, B.A. 1960, et d’Eugene McBurney, LL. B. 1977, qui ont œuvré à ses côtés.

À propos de l’Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, McGill est l’un des principaux établissements d’enseignement postsecondaire au Canada. Elle compte deux campus, 11 facultés, 11 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au-delà de 38 000 étudiants, dont 8 800 aux cycles supérieurs. L’Université accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays et ses 7 700 étudiants étrangers représentent 20 pour cent de sa population étudiante. Environ 40 pour cent des étudiants de McGill indiquent que leur langue maternelle est le français ou qu’ils parlent français couramment.

Pour en savoir plus : www.mcgill.ca/campaign/fr

Coordonnées

Contact: Carole Graveline, Directrice
Organisation: Relations avec les médias, Université McGill
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-1385
Mobile Phone: 514-714-1385
Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: