Quick Links

Justin Bieber et « toi » au haut de la liste des vœux de Noël Xmas Tweet, suivie de près l’hippopotame

Nouvelles

Publié: 14 Déc 2010

En fouillant les médias sociaux, un professeur mcgillois recueille des renseignements sur le comportement humain

Selon Xmas Tweets, le site Web du laboratoire de recherche du professeur Derek Ruths de l’École d'informatique de l’Université McGill, c’est indéniablement « toi » que les gens désirent le plus à Noël. Le professeur Ruths a conçu un programme qui extrait et classe par priorité les vœux des fêtes les plus à jour postés sur le site de réseautage social Twitter.

Parmi les autres souhaits, notons les gadgets électroniques, l’argent et non pas une, mais deux incisives. Bien que le site soit mis à jour toutes les 20 minutes, il est intéressant de souligner qu’au moment où ce communiqué a été diffusé, les extraterrestres se trouvaient au 25e rang et les chiens surclassaient les chats.

Ce que les gens souhaitent pour Noël se traduit principalement dans leurs achats. « Selon la liste, les produits Apple sont dix fois plus populaires que les téléphones Android », a déclaré le professeur Ruths. « Cela nous donne une indication de la manière dont les gens dépenseront leur argent à cette occasion. »

La façon dont les gens expriment leurs souhaits révèle aussi ce à quoi ils attachent le plus de valeur – et ce n’est pas du tout au consumérisme. Les messages Tweet combinés de recherche de relations sérieuses – y compris le « toi » en langage Twitter – dépassent largement en nombre n'importe quel produit. Et il y a d’autres désirs qui ne sont pas liés à des produits. « En cette période d’incertitude économique, le fait que l’argent et les emplois se classent aux 15e et 16e rangs est révélateur des véritables préoccupations», ajoute-t-il.

Pour le moment, la vedette populaire canadienne Justin Bieber détient la chanson la plus populaire du site Xmas Tweet, talonnée par Hippo, un chant de Noël fantaisiste des années 1950.

Le site Web et sa technologie sous-jacente font partie d’une vaste initiative de recherche visant à perfectionner les méthodes informatiques d’identification des caractéristiques personnelles, à partir de données en ligne non structurées. Ces caractéristiques aident à effectuer de meilleures prédictions sur la manière dont des personnes pourraient se comporter lorsqu’elles sont aux prises avec diverses situations, qu’il s’agisse d’épidémies ou de la vente de billets de cinéma.

« On ne peut jamais effectuer un sondage assez vaste pour obtenir ce genre de renseignements », a déclaré le professeur Ruths. Son groupe œuvre activement à l’élaboration de méthodes pour identifier le sexe, les passe-temps, différentes sortes de relations personnelles et d’autres détails démographiques qui ne sont pas toujours évidents dans les profils en ligne. Pour mieux comprendre le comportement humain, l’on doit accorder de l’importance à chaque facteur.

Et la recherche ne se terminera pas une fois que le Père Noël sera descendu dans la cheminée. Derek Ruths a également des projets pour la saison qui suivra les fêtes. « Une fois le papier d’emballage enlevé, nous commencerons à examiner ce que les utilisateurs de Twitter auront vraiment reçu pour Noël. »

Coordonnées

Contact: Tamarah Feder
Organisation: Service des relations avec les médias, Université McGill
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754
Site de source: /newsroom
Classification: