Quick Links

Gestion de l’eau et malnutrition au programme du prochain colloque de McGill sur la sécurité alimentaire

Nouvelles

Publié: 2 Sep 2010

La gestion de l’eau et la malnutrition sont les deux menaces immédiates pour la sécurité alimentaire dont il sera question lors de la troisième Conférence sur la sécurité alimentaire mondiale de l’Université McGill, qui se tiendra à Montréal, du 19 au 21 octobre 2010.

Des experts du monde entier réunis afin de discuter des menaces imminentes pour la sécurité alimentaire

Des initiatives de secours se multiplient dans plusieurs parties du monde où des désastres ont causé de la destruction accompagnée de crises alimentaires, que ce soit en raison des inondations catastrophiques qui ont laissé des millions de personnes sans-abri et affamées au Pakistan ou des répercussions du séisme dévastateur en Haïti. Dans la région du Sahel africain, une sécheresse extrême a été suivie d’inondations qui menacent maintenant la sécurité alimentaire de millions de personnes parmi les plus pauvres du monde. Plus de la moitié de la population nigérienne – environ sept millions de personnes – ainsi que des millions d’autres dans les pays voisins, le Tchad, le Mali et la Mauritanie, sont confrontés à la faim et à la malnutrition.

À l’échelle de la planète, plus d’un milliard de personnes ont faim, chaque jour. 

La gestion de l’eau et la malnutrition sont les deux menaces immédiates pour la sécurité alimentaire dont il sera question lors de la troisième Conférence sur la sécurité alimentaire mondiale de l’Université McGill, qui se tiendra à Montréal, du 19 au 21 octobre 2010.

À mesure que les prédictions de changement climatique évoquent une variabilité accrue à l’égard des précipitations, il devient de plus en plus essentiel de mettre sur pied des méthodes durables de gestion de l’eau si l’on veut régler l’énorme problème de la faim dans le monde. En outre, pendant que le prix mondial de certains produits de base a chuté, comparativement aux records de 2008, celui de quelques produits domestiques demeure élevé ou a augmenté dans plusieurs régions, ce qui contribue à une augmentation de la malnutrition. Les foyers rendus vulnérables par les crises alimentaires et économiques successives ont été forcés de réduire la diversité et la qualité de leur régime alimentaire, ce qui a pour conséquences une prise insuffisante de calories et des déficiences nutritionnelles qui nuisent à la croissance ou qui sont transmises de la mère à l’enfant. Les désastres naturels survenus dans certaines parties du monde ne font qu’ajouter à ces difficultés.

La Conférence sur la sécurité alimentaire mondiale de l’Université McGill réunira quelque 400 participants, notamment des représentants de pays en développement, d’organismes internationaux de développement et du secteur privé, ainsi que des chercheurs et des décideurs qui offriront des perspectives uniques sur la situation mondiale de l’alimentation et parleront des efforts continus pour répondre aux demandes d’une population en croissance. Le 19 octobre, l’événement commencera par une conférence publique soulignant l’inauguration de l’Institut pour la sécurité alimentaire mondiale de McGill.

Pour plus de renseignements sur le programme et les conférenciers, visitez :
http://www.mcgill.ca/globalfoodsecurity/

Coordonnées

Contact: Julie Fortier
Organisation: Directrice adjointe, Service des relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6751
Site de source: /newsroom
Classification: