Quick Links

France-Québec sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA)

Nouvelles

Publié: 21 Mar 2014

Plus de quatre-vingts chercheurs français et québécois  se sont rencontrés les 20 et 21 mars 2014 à l’institut et Hôpital neurologiques de Montréal, Université McGill et centre universitaire de santé McGill- Le Neuro dans le cadre du second atelier scientifique France-Québec sur la sclérose latérale amyotrophique associée à la démence fronto-temporale (ALS/DFT). La première édition avait eu lieu à Paris en juin 2012 à l’institut du Cerveau et de la Moelle Épinière (ICM). Cette rencontre est co-organisée par la Pre Heather Durham (Le Neuro) et le Dr Edor Kabashi (ICM).

Cet échange stimulant entre chercheurs français et québécois a pour but de mettre en place et de consolider des collaborations scientifiques durables qui permettront de mieux définir les mécanismes responsables de cette maladie dévastatrice, et de développer de nouvelles pistes thérapeutiques.  Afin de promouvoir les échanges entre la France et le Québec, Le Neuro et l’ICM sont d’ailleurs sur le point  de signer un accord cadre qui permettra l’échange d’étudiants entre ces deux institutions.

La sclérose latérale amyotrophique (SLA), connue sous le nom de maladie de Lou-Gehrig, est une maladie neurodégénérative tout au cours de laquelle la faiblesse musculaire progresse jusqu’à la paralysie. La SLA résulte de la mort de motoneurones (des cellules nerveuses) du cerveau et de la moelle épinière qui contrôlent le mouvement des muscles volontaires. La plupart des personnes atteintes de SLA décèdent en l’espace de deux à cinq ans après le diagnostic, mais un petit pourcentage survit une dizaine d’années ou plus. La SLA est encore incurable. Quelque 3000 adultes canadiens en souffrent et moins d’un sur dix ont des antécédents familiaux de la maladie.

Coordonnées

Contact: Anita Kar
Organisation: The Neuro
Courriel:
Catégorie:
Site de source: /channels-contribute
Classification: