Quick Links

Des idées créatives pour s’attaquer à la maladie et au travail des enfants récompensées

Nouvelles

Publié: 29 Juin 2011

Des idées créatives pour s’attaquer à la maladie et au travail des enfants récompensées

Des idées créatives pour s’attaquer à la maladie et au travail des enfants récompensées

Quatre chercheurs de McGill parmi les « étoiles montantes en santé mondiale » de Grands Défis Canada

Injecter un médicament à l’aide d’un outil utilisé pour appliquer un tatouage, lutter contre le travail des enfants afin de promouvoir l’équité en matière de santé et faciliter le dépistage du VIH et de la tuberculose. Voilà les idées de chercheurs de McGill qui ont reçu aujourd’hui l’appui de Grands Défis Canada, aux côtés de 15 autres projets novateurs. Chaque projet bénéficiera d’une subvention de 100 000 $ dans le cadre de la première étape de l’initiative « Les étoiles montantes canadiennes en santé mondiale » de Grands Défis Canada. Chacun sera également admissible à une subvention additionnelle pouvant atteindre 1 M $.

Les chercheurs de McGill dont les projets ont été reconnus sont Anne Andermann, Département de médecine familiale et Centre hospitalier de St. Mary; Anny Fortin, Département de biochimie; Madhukar Pai, Département d’épidémioloie et biostatistique et Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM); et Nitika Pant Pai, Département de médecine et Institut de recherche du CUSM.

La Dre Anne Andermann est l’une des chercheuses principales au sein du groupe de recherche international Child Labour Evidence to Action Research Group (CLEAR). Ce dernier vise à créer une trousse à outils pour permettre au personnel médical de première ligne, dans les communautés des pays à faibles et moyens revenus, de soutenir les enfants qui travaillent et leurs familles, ainsi que d’encourager la mobilisation citoyenne et les changements de politique à plusieurs niveaux.

Anny Fortin se penche sur l’utilisation d’une technique utilisée pour l’application de tatouages pour traiter la leishmaniose, une maladie cutanée transmise par des moustiques vivant dans le sable et qui touche 12 millions de personnes en Afrique et au Moyen-Orient. Le médicament s’attaquant aux parasites serait injecté grâce au même appareil qui permet d’injecter l’encre d’un tatouage – ou de maquillage permanent – sous la peau.

Le projet de Madhukar Pai vise à élaborer le premier test sur bandelette de dépistage de la tuberculose au monde, qui permettrait aux professionnels des soins de santé de diagnostiquer la maladie en quelques minutes et pour moins de deux dollars. Car bien que la tuberculose touche des millions de personnes dans le monde, il n’existe toujours aucun moyen simple et rentable pour la dépister. En partenariat avec l’industrie et des institutions universitaires en Inde, le Dr Pai tente d’élaborer une méthode de dépistage extrapulmonaire de la tuberculose semblable à celles qui existent déjà pour le VIH et le paludisme.

Les recherches de Nitika Pant Pai portent notamment sur l’utilisation d’Internet et des téléphones mobile, avec un test rapide de détection du VIH à un point de service dans le cadre d’une stratégie de santé publique portant sur le dépistage du VIH en Afrique du Sud et en Inde. La Dre Pant Pai souhaite qu’une stratégie personnalisée d’auto-dépistage du VIH contribue à la normalisation du diagnostic du SIDA et à mettre fin à la stigmatisation et à la discrimination qui accompagnent cette maladie.

Le prix des Étoiles montantes canadiennes en santé mondiale vise à faire appel à la créativité, aux connaissances et aux compétences des innovateurs canadiens en vue de relever certains des défis sanitaires les plus persistants dans les pays en voie de développement par l’entremise d’une innovation scientifique, technologique, commerciale et sociale. Les idées novatrices retenues devaient incorporer des façons de surmonter les obstacles à leur mise en œuvre, notamment au niveau des valeurs de la communauté et de l’éthique, des systèmes de santé requis pour appliquer des découvertes, et de la commercialisation efficace et à moindre coût des solutions proposées.

« Ces innovateurs se dévouent pour apporter des changements dans les pays les plus pauvres du monde, a indiqué le Dr Peter A. Singer, chef de la direction de Grands Défis Canada. Ils ont la conviction que le Canada doit jouer un rôle de chef de file en vue d’améliorer les conditions sanitaires dans le monde en développement. Collectivement, ils sont une source de fierté pour notre pays ».

Pour en savoir plus sur les lauréats du programme Les étoiles montantes canadiennes en santé mondiale et visionner des vidéos sur chacun des projets : http://www.grandchallenges.ca/lesetoilesmontantescanadiennes_ronde1subventionees/

Pour plus de renseignements sur Grands Défis Canada, visitez:

http://www.grandchallenges.ca/accueil/

 

 

Coordonnées

Contact: Julie Fortier
Organisation: Services des relations avec les médias, Université McGill
Courriel:
Téléphone au bureau: 514 398-6751
Site de source: /newsroom
Classification: