Quick Links

Des froids extrêmes au rendement minier, tout est dans les mathématiques

Nouvelles

Publié: 28 Fév 2012

Le CRSNG honore des McGillois pour des travaux de recherche fondamentale et de collaboration avec l’industrie.

Le CRSNG honore des McGillois pour des travaux de recherche fondamentale et de collaboration avec l’industrie.

Deux chercheurs de McGill sont parmi les lauréats de cette année de prix prestigieux octroyés par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Le professeur Roussos Dimitrakopoulos, du Département de génie des mines et des matériaux, est le lauréat du Prix Synergie pour l’innovation 2011, lequel reconnaît les réalisations exceptionnelles issues de collaborations université-industrie en sciences naturelles et en génie. Monsieur Dimitrakopoulos a mis au point de nouvelles techniques de modèles mathématiques portant sur la planification et la production minière. Ces modèles tiennent compte de l’incertitude de l’approvisionnement en minerai et du besoin de répondre à la demande des marchés. Ces techniques ont aidé les sociétés minières à accroître leur rentabilité et à augmenter la production de métaux à partir du même actif. Au cours des 15 dernières années, le professeur Dimitrakopoulos a travaillé avec six entreprises minières dans le monde – BHP Billiton, Anglo Gold Ashanti, Barrick Gold, De Beers, Newmont et Vale – et reconnaît la valeur de ce partenariat à long terme.

« Ces entreprises agissent comme des groupes de réflexion pour les recherches que nous effectuons et s’attachent à identifier des domaines stratégiques à long terme pour résoudre des problèmes en regardant au-delà des paradigmes établis », a déclaré monsieur Dimitrakopoulos. « En échange, elles comprennent que notre travail conduit à des progrès qui auront une influence positive sur les finances, l’environnement et la durabilité de nos partenaires industriels et de la société au sens large. » Le prix conduira aussi à la nomination de cinq boursiers qui travailleront avec les différents partenaires industriels, une occasion pour des doctorants provenant de disciplines comme l’informatique, les sciences de la Terre et les mathématiques de se forger une expérience avec l’industrie.

Le professeur Robert Seiringer, du Département de mathématiques et statistique, a remporté l’une des Bourses de recherche commémoratives Steacie 2011. Les travaux de monsieur Seiringer font appel à des techniques mathématiques modernes pour en apprendre davantage sur la physique, particulièrement sur la nature des solides, des fluides et des gaz. Ses travaux ont permis d’augmenter la compréhension de la matière à des températures extrêmement froides – zéro absolu ou − 273,15° Celsius.

« L’un des éléments d’intérêt est l’utilisation de la même équation pour décrire l’eau et la glace », précise monsieur Seiringer. « Mathématiquement, c’est très étrange. » Les lauréats étant dispensés de leur tâche d’enseignement, le Prix Steacie lui permettra de consacrer les deux prochaines années à l’étude d’équations qui aideront les physiciens à mieux comprendre différents aspects du monde naturel.

Les Bourses commémoratives E. W. R. Steacie du CRSNG ont été créées en mémoire du professeur Edgar William Richard Steacie, éminent chimiste et chef de file en recherche qui a contribué largement au développement des sciences au Canada, pendant et immédiatement après la Deuxième Guerre mondiale. Ces bourses sont accordées annuellement en vue de favoriser l’avancement de la carrière de scientifiques et d’ingénieurs exceptionnels et prometteurs qui sont membres du corps professoral d’universités canadiennes.

« La qualité et la créativité du travail des chercheurs canadiens sont inégalées. Qu’il s’agisse d’étudiants en début de carrière ou de chercheurs chevronnés qui ont une réputation bien établie à l’échelle internationale, nous pouvons être très fiers du talent que nous aidons à développer », a dit Suzanne Fortier, présidente du CRSNG.

« Nous remercions le CRSNG pour son soutien constant envers nos chercheurs, et nous félicitons les professeurs Seiringer et Dimitrakopoulos pour les prix prestigieux qui leur ont été octroyés », a déclaré Rose Goldstein, vice-principale (recherche et relations internationales) de l’Université McGill. « Le CRSNG joue un rôle précieux dans la promotion de collaborations novatrices en sciences fondamentales entre les chercheurs et l’industrie. »

Pour plus de renseignements sur les prix : http://www.nserc-crsng.gc.ca/Index_fra.asp

 

 

Coordonnées

Contact: Katherine Gombay
Organisation: Service des affaires universitaire
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-2189
Site de source: /newsroom
Classification: