Quick Links

Des cellules de l'Institut de recherche du CUSM vont jusqu'en Chine

Nouvelles

Publié: 27 Mar 2008

L'épidémie de diabète étend ses ravages jusqu'en Chine où environ 20 millions de personnes en sont atteintes.

L'épidémie de diabète étend ses ravages jusqu'en Chine où environ 20 millions de personnes en sont atteintes. Un chiffre en constante augmentation qui représente un véritable défi sanitaire et justifie les efforts importants que fait le gouvernement chinois en faveur de la recherche pour de nouvelles thérapies. Les chercheurs de toute la planète sont donc vivement encouragés à s'associer avec leurs homologues de Chine.

En vue de financer un projet québéco-chinois innovant dans ce domaine, le Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec vient d'accorder au Dr Constantin Polychronakos, de l'Institut de recherche du Centre Universitaire de Santé McGill (CUSM) à Montréal une bourse d'un montant de 150000$. Ce financement servira à établir un partenariat avec le Dr Du, Directeur de l'Institut de pharmacologie de l'Académie chinoise des sciences médicales à Beijing. Cette collaboration portera sur une nouvelle approche thérapeutique pour la prévention du diabète de type 2.

Contrairement à la croyance générale, le pancréas n'est pas le seul organe à sécréter l'insuline qui fait défaut aux patients diabétiques. Le thymus en produit aussi une faible quantité, insuffisante pour réguler le taux de glucose sanguin, mais suffisante pour programmer le système immunitaire à reconnaitre ce peptide comme faisant partie du " soi ". Chez un patient sain cette programmation évite que l'insuline du pancréas ne soit détruite par une réaction immune. Le Dr Polychronakos étudie ce mécanisme depuis de longues années et a réussi à créer une lignée de cellules de thymus productrices d'insuline en culture.

Son but est de trouver une drogue qui induirait une augmentation de la sécrétion de ces cellules; ceci devrait théoriquement augmenter la tolérance du corps à l'égard de l'insuline, et donc diminuer les symptômes du diabète. Or la réalisation de cet objectif passe par le test d'environ 100000 substances chimiques différentes, et nécessite un équipement particulier de criblage de drogues à haut rendement. C'est précisément cette technologie qui est disponible dans le laboratoire du Dr Du, à Beijing.

La collaboration entre le Dr Polychronakos et le Dr Du permettra à chacun de profiter du meilleur de la technologie de l'autre. Elle leur permettra de mener à terme un projet de recherche innovant et ayant une portée thérapeutique potentiellement énorme, et internationale. Son lancement devrait avoir lieu au plus tard à l'automne 2008.

Le Dr Constantin Polychronakos est Directeur du département d'endocrinologie pédiatrique du CUSM, co-dirigeant de l'axe de recherche en " endocrinologie, diabète, nutrition et maladies des reins " de l'Institut de recherche du CUSM, et Professeur en pédiatrie et génétique humaine à l'Université de McGill.

Ce projet est co-financé par le Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec, la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile, et le gouvernement de la République Populaire de Chine.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances. www.cusm.ca

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR CUSM) est un centre de recherche de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut compte plus de 600 chercheurs, près de 1 200 étudiants diplômés et postdoctoraux et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées.

L'Institut de recherche du CUSM est soutenu en partie par les Fonds de la recherche en santé du Québec. Pour de plus amples renseignements, consulter l'adresse www.cusm.ca/research.

L'Hôpital de Montréal pour enfants est l'hôpital de formation pédiatrique du Centre universitaire de santé McGill. Il est un chef de file du traitement et des soins des nourrissons, enfants et adolescents malades du Québec. L'HME assure des services de santé de haut niveau dans un vaste éventail de spécialités et fournit des soins ultra-spécialisés dans cinq champs d'expertise : cardiologie et chirurgie cardiaque; neurologie, traumatologie et neurochirurgie; recherche génétique; maladies musculo-squelettiques, notamment orthopédie et rhumatologie; psychiatrie et développement de l'enfant. Entièrement bilingue et multiculturel, l'établissement dessert dans le plus grand respect une collectivité de plus en plus diversifiée et offre ses services dans plus de 50 langues. www.hopitalpourenfants.com

-30-

Coordonnées

Contact: Isabelle Kling
Organisation: Relations publiques et Communications, CUSM
Courriel:
Téléphone au bureau: (514) 934-1934 ext. 36419
Site de source: /channels
Classification: