Quick Links

De l’université au consommateur : récompenser les idées présentant un potentiel de commercialisation

Nouvelles

Publié: 23 Mar 2012

Cette dotation de 2 millions de dollars, constituée par William Seath, B. Ing. 1952, permettra dorénavant à la Faculté de génie de McGill d’accentuer l’aspect « développement » de la recherche-développement et de prendre des initiatives ambitieuses pour soutenir l’approfondissement des connaissances, encourager le démarrage d’entreprises, augmenter les partenariats avec les entreprises et faire pr

Don de 2 millions de dollars de William Seath pour soutenir la collaboration université-entreprises et l'entrepreneuriat

Figurant dans le peloton de tête des meilleures universités à forte intensité de recherche à l’échelle mondiale, McGill est un important incubateur d'innovation. Cependant, comme dans bien d’autres établissements postsecondaires, des ressources limitées ont parfois freiné l'Université dans ses efforts pour transférer du laboratoire au marché les découvertes et les nouvelles technologies.

Cette dotation de 2 millions de dollars, constituée par William Seath, B. Ing. 1952, permettra dorénavant à la Faculté de génie de McGill d’accentuer l’aspect « développement » de la recherche-développement et de prendre des initiatives ambitieuses pour soutenir l’approfondissement des connaissances, encourager le démarrage d’entreprises, augmenter les partenariats avec les entreprises et faire progresser l'économie québécoise et canadienne.

Chaque année, les nouveaux Prix William et Rhea Seath pour l’innovation en génie serviront à soutenir et à souligner le travail de deux personnes talentueuses de la Faculté de génie – des étudiants du premier cycle ou des cycles supérieurs, ou encore des professeurs – qui effectuent des recherches novatrices présentant un potentiel de commercialisation.

Une autre partie du don permettra de rémunérer à temps plein un responsable du développement et de la promotion de la recherche industrielle à la Faculté de génie. Ce nouveau poste constituera la pierre angulaire du nouveau pôle catalyseur des innovations en génie ayant pour mission de promouvoir la commercialisation des recherches novatrices; de raffermir les liens avec les entreprises; d’administrer les Prix William et Rhea Seath et d’assurer le mentorat d’étudiants; de générer des contrats en recherche industrielle pour McGill et d’aider les chercheurs à lancer des entreprises dérivées de leur travail intellectuel.

« Je souhaitais que mon don profite à McGill, mais aussi aux entreprises et à l’économie », indique M. Seath. « Je nourris l’espoir que ce soutien fournira à McGill les ressources nécessaires pour déclencher des découvertes et permettre ensuite l’application concrète de ces connaissances, au lieu de faire de la science pour la science. »

Cet investissement philanthropique indispensable survient quelques semaines après l’annonce par le premier ministre Stephen Harper de l’engagement du gouvernement à faire de l’innovation un des éléments clés du prochain budget fédéral. Des études du Conference Board du Canada révèlent que le pays fait piètre figure en matière d'innovation, puisqu’il se classe au 14e rang parmi les 17 pays de l'OCDE.

Le professeur Andrew Kirk, doyen par intérim de la Faculté de génie, estime pour sa part que ce don inspirera un changement de culture d’une portée décisive sur l'avenir de McGill. « Il nous permettra de jouer un rôle proactif dans l’établissement de partenariats entre l’université et les entreprises. Il contribuera à la production de revenus et encouragera l'innovation parmi les étudiants et les professeurs. Il servira aussi, pour les étudiants, de porte d’entrée sur le marché du travail, et plus important encore, il suscitera un changement de culture essentiel pour l’avenir de la Faculté de génie de McGill. »

Ingénieur en aéronautique de profession, M. Seath a passé ses 39 années de carrière chez Pratt & Whitney Canada, le plus important concepteur et fabricant de turbines à gaz du pays. En 1991, il a pris sa retraite à titre de vice-président, et il habite maintenant à Kingston, en Ontario. Les initiatives annoncées ici visent à rendre hommage à son épouse, Rhea, décédée en 2006.

M. Seath a choisi d’investir dans McGill pour une raison bien simple : « Sans mon diplôme en génie de McGill, j'ignore ce que j'aurais fait de ma vie », conclut-il.

Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de McGill, souligne l’engagement inébranlable de M. Seath envers son alma mater. « McGill est chanceuse de pouvoir compter sur des donateurs comme William Seath, qui a la prévoyance d’encourager et d’habiliter nos étudiants et nos professeurs à piloter la recherche, les découvertes et la commercialisation », indique-t-elle. « Grâce à son investissement visionnaire, notre université pourra pousser plus loin la collaboration avec les entreprises en vue d’éliminer les obstacles qui entravent l’échange des connaissances et d’assurer la promotion de l’innovation, dans l’intérêt de tous les Québécois et les Canadiens. »

Ce dernier don contribue au succès de la Campagne de financement McGill : Inventer l'avenir, qui recueille des fonds destinés à attirer et à retenir les meilleurs étudiants et professeurs, à élargir l’accès à une éducation de qualité et à maintenir McGill parmi les meilleures universités à l’échelle mondiale à forte intensité de recherche axées sur l’étudiant.

Pour plus d’information sur la Faculté de génie, visitez le site www.mcgill.ca/engineering.

Pour plus d’information sur la Campagne de financement McGill, visitez le site http://francais.mcgill.ca/campaign/.

 

 

 

 

 

Coordonnées

Contact: Chris Chipello
Organisation: Relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-4201
Site de source: /newsroom
Classification: