Quick Links

7,6 millions de dollars pour le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill

Nouvelles

Publié: 4 Avr 2012

Le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill est heureux d’annoncer un financement de 7,6 millions de dollars sur une période de deux ans dans le cadre du Concours 2010 de Génome Canada. Cette somme record pour le Québec servira à financer les opérations du Centre ainsi que les services offerts à l’ensemble de la communauté scientifique québécoise, canadienne et internationale.

Un financement record pour le Québec

Le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill est heureux d’annoncer qu’il a obtenu un financement de 7,6 millions de dollars sur une période de deux ans dans le cadre du Concours 2010 — Soutien des activités des centres d’innovation de science et technologie de Génome Canada. Cette somme record pour le Québec servira à financer les opérations du Centre d’innovation ainsi que les services offerts à l’ensemble de la communauté scientifique québécoise, canadienne et internationale.

« Le gouvernement du Canada soutient des recherches prometteuses en génomique et contribue à promouvoir la compétitivité du secteur des sciences de la vie au Québec et au Canada », a déclaré l’honorable Christian Paradis, ministre de l’Industrie. « Notre gouvernement joue un rôle clé dans le développement d’infrastructures à la fine pointe technologique au Canada, et le soutien opérationnel fourni par le Centre d’innovation favorisera les découvertes scientifiques qui toucheront directement la vie des Canadiens ».

« Ce financement de 7,6 millions de Génome Canada, appuyé par une somme de 3,25 millions de dollars du MDEIE, permettra au Centre d’innovation de poursuivre l’excellence de ses services et de positionner avantageusement le Québec dans le secteur des nouvelles technologies génomiques », précise Marc LePage, président-directeur général de Génome Québec. « J’aimerais souligner le fait que le rayonnement du Centre ainsi que les processus de certification de la qualité implantés ces dernières années, ont permis un accroissement annuel de 15 % de l’affluence et de la satisfaction des usagers pour atteindre tout près de 800 équipes de chercheurs annuellement, ce qui est considérable. En ce sens, le Centre accomplit un travail remarquable auprès de la communauté scientifique : il fait avancer les connaissances en génomique tout en favorisant les collaborations entre les chercheurs des secteurs universitaire et privé ».

« La Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation, présentée par notre gouvernement, vise non seulement à favoriser l’essor d’une économie concurrentielle, mais aussi à soutenir la recherche et l’innovation permettant l’amélioration de la santé et des conditions de vie de la population. Le Centre d’innovation est un moteur de l’intégration de la génomique dans plusieurs secteurs économiques du Québec, comme les soins de santé, la foresterie et l’agriculture. Les travaux de recherche ouvriront la voie à des avancées scientifiques et technologiques majeures qui permettront de répondre à des besoins bien concrets. C’est donc avec fierté que nous soutenons les activités du Centre d’innovation qui contribue à faire rayonner l’expertise de nos chercheurs ici et à l’étranger », a ajouté le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sam Hamad.

« Nous sommes fiers de nous être positionnés de manière si avantageuse à ce concours », souligne le professeur Mark Lathrop, directeur scientifique du Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill. « Cet octroi va nous permettre d’être encore plus compétitifs à travers le pays. Depuis 2006, en plus de réaliser son mandat auprès des grands projets de Génome Canada et Génome Québec, le Centre d’innovation et ses 63 employés (employés dans le cadre de cet octroi de Génome Canada), ont accueilli 1 496 équipes de chercheurs universitaires en provenance des différentes provinces canadiennes, 89 équipes et consortiums étrangers provenant de 24 pays ainsi que 74 équipes industrielles canadiennes et d’ailleurs ».

« L’excellence du Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill est reconnue à l’échelle internationale, et ses échanges de collaboration s’accroissent de manière exponentielle », a indiqué le
Dr David Eidelman, vice-principal (santé et affaires médicales) et doyen de la Faculté de médecine de l’Université McGill. « Le meilleur de la génomique restant encore à venir, nous sommes ravis du soutien de Génome Canada et du MDEIE, qui nous permettra de renforcer le positionnement du Québec et du Canada comme chefs de file. Plus important encore, de tels investissements permettent à la collectivité scientifique à l’échelle mondiale de regrouper ses connaissances et ses forces en vue de mieux comprendre et d’améliorer la santé et le bien-être de l’humain ».

Le Centre d’innovation a, par ailleurs, été mandaté pour effectuer d'importants travaux de génotypage sur plus de 100 000 échantillons de cas-contrôles pour une vaste étude sur les cancers du sein, de l’ovaire, de l’utérus et de la prostate pilotée à Cambridge (Royaume-Uni). Le professeur Jacques Simard, expert en génomique des cancers de l’Université Laval et l'un des chercheurs clés de cette étude, nous a indiqué que « grâce à sa capacité, à son expertise et à sa flexibilité, le Centre d’innovation était le seul endroit que nous pouvions considérer pour gérer l’exécution de ce projet d’envergure impliquant plus de 200 équipes de chercheurs provenant de 40 pays au sein de cinq consortiums. Cinq autres centres de génotypage européens et américains ont contribué, mais le personnel du Centre s’est démarqué en complétant à lui seul, et dans les temps, plus de la moitié des analyses totales de ce projet international. Et le meilleur reste à venir », a-t-il ajouté.

À propos du Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill

Le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill est un centre de recherche de premier ordre en génomique et en protéomique. Fondé en 2002, le Centre a développé une expertise dans le domaine des troubles génétiques complexes comme les maladies cardiaques, l'asthme et le diabète de type 2, et il représente aujourd'hui une ressource essentielle pour de nombreux projets de recherche en santé humaine, en foresterie, en maladies infectieuses, en agriculture et en environnement. Le Centre d’innovation Génome Québec et Université McGill est financé en grande partie par le gouvernement canadien, par l’intermédiaire de Génome Canada, ainsi que par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec.

 

 

 

 


 

Coordonnées

Contact: Katherine Gombay
Organisation: Relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514 398-2189
Site de source: /newsroom
Classification: