Quick Links

25 doctorants de McGill obtiennent une bourse Vanier

Nouvelles

Publié: 3 Aoû 2011

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd'hui le nom des lauréats des bourses d'études supérieures du Canada Vanier 2011, parmi lesquels se trouvent 25 chercheurs canadiens et étrangers qui réaliseront des projets de recherche à McGill dans une foule de domaines.

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd'hui le nom des lauréats des bourses d'études supérieures du Canada Vanier 2011, parmi lesquels se trouvent 25 chercheurs canadiens et étrangers qui réaliseront des projets de recherche à McGill dans une foule de domaines, notamment la création de bras robotisés servant à recueillir ou à réparer des satellites obsolètes, le dépistage de la résistance génétique à la bactérie de la tuberculose, l'étude des têtards pour mieux comprendre les mécanismes de développement du cerveau, l'exploration des défis des familles comptant des parents vieillissants, et comment la violence politique touche les jeunes et leur famille.

Les boursiers Vanier sont des étudiants ayant fait preuve de leadership et qui parviennent à un niveau élevé de réussite dans les domaines des sciences sociales, humaines et naturelles, du génie ou de la santé; chaque lauréat reçoit 50 000 dollars par année pendant trois ans.

« Les bourses Vanier témoignent de l'importance de la recherche au Canada et procurent un rayonnement international à l'expertise et à l'engagement de nos doctorants et de la renommée dont jouit McGill à titre d'institution de haut savoir vouée à la recherche de pointe, et ce, dans toutes les disciplines », souligne monsieur Martin Kreiswirth, vice-principal exécutif adjoint aux études supérieures.

L'étudiant en génie mécanique Sven Mikael Persson, qui travaille à la création d'un bras robotisé destiné à recueillir et à réparer des débris dans l'espace, fait écho à ce même sentiment : « La reconnaissance de leurs réalisations, passées et actuelles, et le fait qu'un des meilleurs établissements d'enseignement supérieur au Canada croit en leur potentiel, sont une source inouïe d'encouragement pour surmonter les obstacles auxquels les chercheurs sont confrontés quotidiennement, souligne M. Persson. Ce projet est porteur d'applications pratiques, aussi bien pour le secteur de l'aérospatiale qu'afin d'accroître l'autonomie des robots utilisés pour des applications industrielles ou domestiques. »

« Qu'il s'agisse de mieux comprendre les liens entre l'environnement et les problèmes de croissance, d'explorer l'adaptation évolutive, d'examiner les effets des guerres sur les familles, ou de créer des systèmes de communication optique de prochaine génération, l'attribution de 25 bourses Vanier est un vibrant témoignage à l'imagination et l'engagement de ces chercheurs mcgillois. Nous remercions sincèrement le Programme des bourses d'études supérieures Vanier de permettre l'enrichissement de la communauté mcgilloise et, par extension, de la communauté internationale des chercheurs, grâce au soutien ainsi apporté à ces étudiants », souligne pour sa part la docteure Rosie Goldstein, vice-principale, recherche et relations internationales de l'Université McGill.

 


Voici quelques exemples des projets de recherche bénéficiant du soutien d'une bourse Vanier et réalisés par des boursiers à l'Université McGill. La liste complète des lauréats et un lien vers une description plus détaillée de leurs travaux figurent au haut de ce communiqué.

 

  • Sébastien Guillot, étudiant au Département de physique de McGill, se penche sur les étoiles à neutrons pour mieux connaître les propriétés de la matière ultradense : le Saint-Graal de la recherche spatiale. « C'est le chaînon manquant entre l'astrophysique et la physique nucléaire fondamentale », indique le chercheur.
  • Kristina Kasparian, doctorante à la Faculté de médecine, étudie le fondement neuronal de la perte de la langue maternelle chez les minorités linguistiques maîtrisant davantage une langue seconde. Expliquant l'importance de cette recherche, elle signale que « ce que nous apprendrons grâce à ces travaux de recherche renforcera considérablement nos connaissances au sujet du fonctionnement du cerveau; comment il apprend, traite et, parfois, oublie le langage ».
  • Jimmy Peng, du Département de biologie, cherche à savoir comment une meilleure compréhension de l'incidence des gènes sur les neurones pourrait contribuer à traiter des blessures à la moelle épinière, voire d'autres maux.
  • Christine Proulx étudie l'interaction entre les exigences concurrentes du milieu de travail, des enfants et des parents vieillissants sur les individus, et considère la bourse comme un moyen de disséminer les résultats de recherche aux gouvernements, à la communauté universitaire et à la population en général afin de susciter des débats sur d'importants enjeux sociaux.
  • Sven Mikael Persson : Nettoyer l'espace des débris satellitaires, Département de génie mécanique
  • Kiyoko Gotanda : Comment l'adaptation évolutive est influencée par les variations spatiotemporelles en matière de survie et de reproduction, Département de biologie et Musée Redpath
  • Meer Sakib : Mise au point de systèmes de communications optiques de prochaine génération pour l'économie numérique du Canada, Département de génie électrique et informatique
  • Ethan Gough : Mieux comprendre l'environnement et les troubles de croissance durant la petite enfance, Département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail
  • Martha Schiell : Comprendre la réorganisation du cerveau chez les personnes sourdes, Programme intégré en neurosciences
  • Sarah Glaser : Les liens entre le rendement scolaire et la régulation des émotions , Département de psychologie éducationnelle et counselling, en résilience, en psychologie pédiatrique et Laboratoire des connexions neurogénétiques
  • Bree Akesson : L'incidence de la violence politique sur les enfants et les familles , École de travail social
  • Narcedalia Lozano Garza : Les défis de l'éducation à la paix, Département de sciences politiques
  • Radha MacCulloch : Étude de l'expérience des jeunes aux prises avec des troubles neurodéveloppementaux, École de travail social
  • Daniel Lachapelle Lemire : Étude de l'historique de l'identité collective nippo-canadienne, Département d'histoire et d'études classiques
  • Sean P. A. Desjardins : La continuité de la pratique de la chasse et des croyances qui y sont associées chez les Inuits de l'Arctique canadien, de l'an 1200 à aujourd'hui, Département d'anthropologie
  • Daigo Shima : Le recours aux représentations cinématiques pour analyser et évaluer les anxiétés issues de la guerre froide, par sexe et groupe d'âge, au Japon et en Amérique du Nord, Département d'études d'Asie orientale

Autres boursiers Vanier de McGill :

  • Mathieu Flamand, Département de biochimie
  • Synthia Guimond, Programme intégré en neurosciences
  • Lana Greene, Département de chimie
  • Ottoleo Kuter-Arnebeck, Département de génie mécanique
  • Julie Schneider, Département de chimie
  • Milaine Alarie, Département de sociologie
  • Régine Debrosse, Département de psychologie
  • Lena Palacios, Département d'études intégrées en sciences de l'éducation
  • Vincent Fugère, Département de biologie

 


À propos des Bourses d'études supérieures du Canada Vanier

Lancé en 2009, le Programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier vise à attirer ou retenir les meilleurs étudiants de doctorat du Canada et du monde entier. Cette année, 167 bourses Vanier ont été attribuées à des étudiants diplômés de 26 universités des États-Unis, d'Europe, d'Afrique et d'Asie et qui choisissent de poursuivre leurs études doctorales dans une université canadienne. Les candidatures sont présentées par les universités canadiennes et évaluées par des comités de sélection constitués par les trois organismes subventionnaires de la recherche au Canada : le Conseil de recherches en sciences humaines, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et les Instituts de recherche en santé. Un comité de sélection international, formé de professionnels chevronnés, établit ensuite le classement des lauréats et recommande leur candidature et l'attribution des bourses de recherche aux divers lauréats.

Pour en savoir davantage au sujet des Bourses Vanier, visitez le www.vanier.gc.ca.

 

À propos de l'Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l'Université McGill est l'institution canadienne chef de file en enseignement postsecondaire. L'établissement compte deux campus, 11 facultés, 11 écoles professionnelles, 300 programmes d'études et plus de 36 000 étudiants, dont 8 300 aux cycles supérieurs. L'Université attire des étudiants originaires de plus de 150 pays et 7 200 étudiants étrangers qui représentent 20 pour cent de son corps étudiant. La langue maternelle de près de la moitié des étudiants mcgillois - dont font partie 6 200 francophones - est autre que l'anglais.

Coordonnées

Contact: Tamarah Feder
Organisation: Bureau des relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754
Site de source: /newsroom
Classification: