Quick Links

TSA

Recherche sur les troubles du spectre autistique

Des chercheurs de l’Université McGill et de l’Université de Montréal découvrent un lien crucial entre la protéinogénèse et les troubles du spectre autistique.
Mer, 2012-11-21 12:55

Des chercheurs de l’Université McGill et de l’Université de Montréal ont identifié un lien crucial entre la protéinogénèse et les troubles du spectre autistique (TSA), lequel pourrait faciliter la mise au point de nouveaux traitements. La protéinogénèse, aussi appelée traduction de l’ARN messager, est le processus par lequel les cellules produisent les protéines. Ce mécanisme influe sur tous les aspects du fonctionnement de la cellule et de l’organisme. Une nouvelle étude menée sur des souris a démontré que la production anormalement élevée d’un groupe de protéines neuronales, les neuroligines, entraîne des symptômes similaires à ceux observés chez les personnes souffrant de TSA. L’étude révèle également qu’il est possible de corriger les manifestations autistiques à l’aide de composés qui freinent la protéinogénèse ou de thérapies géniques ciblant les neuroligines. Les résultats de ces recherches sont publiés dans la revue Nature.

Coordonnées

Contact: Cynthia Lee
Organisation: Relations avec les médias, McGill University
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-6754

Secondary Contact Information

Contact: William Raillant-Clark
Organisation: Relations avec les médias, Université de Montréal
Téléphone au bureau: 514-343-7593
Catégorie:
Site de source: /newsroom