Quick Links

Nature Geoscience

L’émission d’aérosols en Asie orientale est liée à la consommation dans les pays développés

Le commerce international déplace l’impact climatique des régions consommatrices vers les régions productrices
Mar, 2016-09-06 15:31

L’influence de la pollution de l’air sur le climat en Asie orientale découle en bonne partie de la consommation dans les pays développés d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du Nord. C’est ce qui ressort de travaux de recherche codirigés par le professeur Yi Huang, expert en sciences atmosphériques à l’Université McGill.

Coordonnées

Contact: Yi Huang
Organisation: Department of Atmospheric & Oceanic Sciences
Courriel:

Secondary Contact Information

Contact: Chris Chipello
Organisation: Relations avec les médias
Téléphone au bureau: 514-398-4201
Mobile Phone: 514-717-4201
Site de source: /newsroom

Réduire la pénurie d’eau dès 2050

L’amélioration du recyclage de l’eau et des techniques d’irrigation parmi six stratégies clés pour atténuer la pénurie hydrique
Ven, 2014-08-29 10:23

La rareté de l’eau est un problème qui s’étend au-delà des pays en développement. En Californie, les législateurs ont déposé un plan d’urgence d’eau de 7,5 milliards $, et l’année dernière les représentants fédéraux américains ont prévenu les résidents d’Arizona et du Nevada qu’ils risquent de subir une réduction de l’approvisionnement d’eau en 2016, en raison de la diminution du débit de la rivière Colorado.

Coordonnées

Contact: Chris Chipello
Organisation: Relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-4201

Secondary Contact Information

Contact: Prof. Thomas Gleeson
Organisation: Department of Civil Engineering
Catégorie:
Site de source: /newsroom

Des gisements confirment de premières formes de vie

Des scientifiques sondent des gisements de minerais sulfurés au Canada et confirment l’existence d’une activité microbienne dans l’eau de mer il y a 2,7 milliards d’années
Lun, 2012-12-10 12:48

Les résultats d’une analyse de gisements de minerais sulfurés provenant d’une des mines les plus riches au monde en métaux de base confirment qu’il y a 2,7 milliards d’années, les taux d’oxygène sur la Terre étaient extrêmement faibles. Toutefois, les données recueillies révèlent également que les microbes se nourrissaient alors de sulfates présents dans l’océan, modifiant ainsi la chimie de l’eau de mer au cours de cette période géologique.

Coordonnées

Contact: Chris Chipello
Organisation: Relations avec les médias
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-4201
Mobile Phone: 514-717-4201
Catégorie:
Site de source: /newsroom