Quick Links

Le Cercle Yves Caron

Yves Caron
Yves-Armand Caron (1939-1977)

Le Cercle Yves Caron a été établi en 2012 à l'initiative du professeur Roderick A. Macdonald et sous le parrainage du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé.   Il existe afin de permettre à la communauté de professeurs et chercheurs en droit de sûretés de reconnaître la contribution exceptionnelle de leurs pairs  à l’avancement de ce champ en droit civil québécois.

Le Cercle prend le nom Yves Caron en hommage à ce notaire et professeur de droit à l’Université McGill.  Le professeur Caron a enseigné plusieurs cours de droit commercial et a publié maints articles en droit de sûretés et financement de l’entreprise tout au long de sa carrière distinguée à McGill.  Pendant une décennie et ce jusqu’à 1977, il fut le vice-président de l’Office de révision du Code civil, où il a secondé le professeur Paul-André Crépeau, président de l’Office.  Le professeur Caron a aussi présidé plusieurs sous-comités de l’ORCC, notamment le Comité sur les sûretés réelles.

Nominations

Peuvent être nommés membres du Cercle Yves Caron les professeurs et chargés de cours des facultés de droit civil qui ont contribué de manière exceptionnelle à l’épanouissement du droit des sûretés réelles et personnelles au Québec.   Les critères suivants s’appliquent à l’évaluation des dossiers des candidats proposés.

(a) Le candidat est (ou était) un professeur à temps plein ou un chargé de cours à une faculté de droit civil.

(b) Le candidat est reconnu pour son enseignement et sa recherche en droit des sûretés.

(c) Le candidat a enseigné dans ce domaine pendant au moins vingt ans.

(d) Le candidat est, ou bien à la retraite ou a dépassé l’âge normal de retraite, à son institution.

Tout professeur peut proposer la candidature d’un professeur (y compris soi-même) pour être nommé au Cercle.  Les doyens des facultés peuvent également proposer des candidats.  Les propositions doivent être acheminées au Centre Paul-André Crépeau avant le 15 octobre chaque année. Tout professeur ou chargé de cours dont le nom est proposé au Centre reçoit avis du secrétariat lui demandant s’il veut accepter sa nomination. Le Centre prépare ensuite le certificat de membership au Cercle Yves Caron afin de le présenter au candidat lors du Colloque annuel des professeurs des sûretés réelles.

Membres du Cercle Yves Caron

Le 30 novembre 2012, dans le cadre du 10e Colloque annuel des professeurs des sûretés réelles, Louis Payette, Jacques Auger, Robert Godin, Louise Poudrier-LeBel et Pierre Ciotola étaient les premiers professeurs à être reçus au Cercle Yves Caron.

Lisez l'article dans Focus online (Décembre 2012): "Le Cercle Yves Caron accueille ses cinq premiers membres".

De gauche à droite - Louis Payette, Jacques Auger, Robert Godin, Louise Poudrier-Lebel et Pierre Ciotola. Photo par L. Larose.

Le 15 novembre, 2013, dans le cadre du 11e Colloque annuel des professeurs des sûretés réelles, Marc Boudreault, Charles Belleau, et Jacques Deslauriers (qui n'a pu se joindre à nous) ont été reçus au Cercle Yves Caron.

De gauche à droite - Marc Boudreault, le doyen Daniel Jutras, Charles Belleau. Photo by L. Larose.

Le  28 novembre 2014, dans le cadre du 12e Colloque annuel des professeurs des sûretés réelles, le professeur Roderick Macdonald, qui a été l'un des créateurs du Cercle Yves Caron, a été reçu à titre posthume au Cercle. Le certificat d'appartenance a été présenté par le professeur Lionel Smith, ancien directeur du Centre Paul-André Crépeau, à madame Shelley Freeman, la veuve du professeur Macdonald.

Dans l'ordre habituel: le professeur Lionel Smith, madame Shelley Freeman. Photo par L. Larose