Quick Links

Événements

Le Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé accorde beaucoup d’importance au fait de développer un réseau d’échanges et de diffusion de la recherche fondamentale en droit privé.

Pour ce faire, il a mis sur pied une série d’activités savantes réunissant des chercheurs universitaires d’ici et d’ailleurs, que ce soit sous la forme d’activités annuelles ou dans le cadre de conférences et colloques.


ÉTÉ 2016

10e Institut d'été de Jurilinguistique

Quand: le 10 juin 2016, 8h45 - 17h00
Où: Pavillon Leacock de l'Université McGill, salle 232, carte

Le Centre Crépeau organisait la 10e édition de son Institut de Jurilinguistique, élaboré en collaboration avec le Réseau des Centres de Jurilinguistique et le soutien de Justice Canada. Profitant de cet anniversaire, cette journée était dédiée aux grands thèmes de la jurilinguistique, et notamment de leurs enjeux contemporains autours de conférenciers d'ici et d'ailleurs. Pour plus d'informations, veuillez consulter la page de l'événement.

Séminaires d'été

Le programme de la série 2016 est disponible ici.

 

 

 

HIVER 2016

40e Anniversaire du Centre Crépeau

Quand: le 12 février 2016, 13h-17h30
: salle 100 (Tribunal-École), Nouveau Pavillon Chancellor-Day

Things, Rights and Animals: La situation juridique de l'animal au

Qui: Alexandra Popovici, Lionel Smith, Gaële Gidrol-Mistral et Daniel Weinstock ( modérateur )
Quand: le 8 mars 2016, 17h00-18h30.
: Faculté de droit de l'Université McGill, Tribunal-école (salle 100)

En collaboration avec la Chaire du notariat et le Student Animal Legal Defense Fund de l’Université McGill, le Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé vous convie à une table ronde sur la réforme de la situation juridique de l’animal au Québec. L’événement sera suivi d'un vin d’honneur dans l’Atrium. Pour plus d'informations, veuillez consulter le lien suivant.

Mini-conférence BLG sur la recherche étudiante

Qui: Étudiant(e)s de droit de McGill
Quand: le 1 avril 2016, 14h30-17h
: Salles 312 & 316, New Chancellor Day Hall

Programme: PDF icon mini-conference.pdf

 


AUTOMNE 2015

Ateliers de droit civil:

L'abnégation comme fondement de l'ordre juridique et social : l'expérience des femmes mariées du Québec

Qui: Thierry Nootens, UQTR
Quand: le 20 novembre 2015
: salle 202, Nouveau Pavillon Chancellor-Day

De l'entrée en vigueur du Code civil du Bas-Canada (1866) à la Crise des années 30, l'abnégation féminine constitue l'un des piliers de l'ordre social au Québec. Le sacrifice de soi, doublé de l'obligation d'obéissance, figure alors en bonne place dans le droit positif, les réalités familiales et la morale promue par les groupes dominants. Bref, l'abnégation fait système, du point de vue des rapports entre droit et société. Des causes rapportées et des procès ordinaires permettent de mieux comprendre comment le fait de « prendre sur soi » a été vécu par les femmes mariées en diverses circonstances (problèmes financiers, ruptures conjugales, etc.) et de rendre compte de sa régulation par la magistrature. Les juges, comme nous le verrons, étaient partagés entre leur volonté de sévir à l'égard des épouses oublieuses de leurs devoirs et la nécessité de secourir des femmes confrontées à des situations intolérables. Si on ne peut pas tirer de leçons pour le temps présent à partir de ce matériel, ce chapitre de l'histoire des femmes permet néanmoins de réfléchir à un enjeu bien contemporain, celui de la juridicisation et judiciarisation des rapports sociaux. La faible institutionnalisation de la vie sociale, avant l'apparition de l'État providence, faisait en sorte que le droit et la justice présentaient une concrétude immédiate pour les populations, réalité dont le parcours des femmes en difficulté témoigne éloquemment.

Selflessness in the context of testamentary gift-giving: The case of testamentary promises

Qui: Alexandra Braun
Quand: le 30 octobre 2015
: salle 202, Nouveau Pavillon Chancellor-Day

This paper investigates the role selflessness and more specifically altruism is playing in the context of testamentary gift-giving, with a particular focus on testamentary promises. It investigates the motives behind testamentary gifts and, especially, promises to benefit someone on death, by drawing on findings of economists, anthropologists and sociologists.

This paper explores the nature of such promises and the consequences that ensue when they are broken, and questions whether and, to what extent, the motives should influence how lawmakers perceive and tackle cases in which the promisee has relied upon the promise.

Inheritance and Family Values

Qui: Dot Reid
Quand: le 2 octobre 2015
: salle 202, Nouveau Pavillon Chancellor-Day

The law of succession is on the reform agenda in the UK. Before the law was changed for England and Wales in 2014, the Law Commission worked with researchers to conduct a large survey of public attitudes.

Despite extensive social change and the acceptance of many different forms of being 'family', the nuclear family reigns supreme in attitudes towards inheritance. The Scottish government has not proposed making significant changes

This workshop will discuss recent developments in light of recent research and will examine the broader values underpinning inheritance in terms of government policy and public attitudes.