Quick Links

FAQ

Quel est le rôle de Centraide dans la communauté?
• Améliorer les conditions de vie de milliers de personnes défavorisées du Grand Montréal en soutenant des organismes et des projets de la communauté qui répondent aux besoins sociaux exprimés par celle-ci.
• Faire en sorte que les personnes en difficulté puissent disposer des moyens nécessaires pour reprendre leur vie en main et redevenir des membres actifs de la communauté.
• Solliciter des dons auprès de la population du Grand Montréal dans le cadre d’une vaste campagne de collecte de fonds, afin de financer des organismes et des projets communautaires.

Pourquoi donner à Centraide?
• Parce que les besoins sociaux de notre collectivité sont immenses. Bien que notre société soit riche, l’écart s’accentue entre nantis et démunis. Des quartiers très pauvres jouxtent des quartiers très riches et des enclaves de pauvreté se forment dans des districts à l'aise. La pauvreté évolue et elle revêt de nouveaux visages en touchant les jeunes et les familles.
• Parce que la pauvreté amène l’isolement, la détresse et d’autres problèmes. Les effets de la pauvreté se font sentir sur tous les aspects de la vie en société : éclatement des familles, accroissement de la violence, détérioration de la santé, retard de développement des enfants, détresse parentale, toxicomanie, etc.
• Il y a encore un grand nombre de familles, de jeunes, d’enfants et d’aînés qui sont pauvres, isolés et en détresse.

Voici quelques statistiques :
• Vingt-sept pour cent de la population du Grand Montréal est pauvre (vit sous le seuil de faible revenu).
• Dans le Grand Montréal, un enfant sur trois de moins de 15 ans est pauvre.
• Seulement sur l’île de Montréal, un enfant sur trois de moins de cinq ans est pauvre.
• Au cours des deux dernières années, le nombre d’enfants victimes d’abus signalés au directeur de la Protection de la jeunesse a augmenté de 20 pour cent. Les deux tiers d’entre eux sont âgés d’au plus 11 ans et la cause d’abus la plus fréquente est la négligence.
• Dans le milieu scolaire montréalais, la violence parmi les adolescents est devenue un fait de la vie. En 1997-1998, 7 000 jeunes impliqués dans une situation de violence se sont tournés vers un centre de jeunesse pour obtenir de l’aide.
• Pour 11 % des jeunes qui arrivent à Montréal par autobus, leur premier contact est un proxénète ou un revendeur de drogue qui tentent dans bien des cas de les recruter. À la fin de leur première semaine à Montréal, jusqu’à 50 % des jeunes arrivants ont été pressentis par un proxénète ou un revendeur de drogue.
• Même si vous n’avez jamais besoin des services offerts par ces organismes, par votre don, vous vous assurez que vos proches ainsi que vos voisins puissent obtenir les services adéquats s’il le faut. Votre don constitue un investissement qui améliore la qualité de vie au sein de la collectivité dans laquelle vous vivez ou travaillez.
Pourquoi ne pas donner directement à un organisme?
• Parce que la portée de chaque dollar que vous donnez à Centraide est multipliée par huit grâce à la valeur ajoutée que confère le travail des bénévoles dans les organismes de Centraide. (Le réseau de Centraide compte 186 bénévoles pour chaque groupe de 24 employés.)
• Parce que Centraide fournit un financement de base qui permet aux organismes de consacrer temps et énergie à aider les gens au lieu de constamment chercher des fonds.
• Parce qu’un don à Centraide est un don à valeur ajoutée :
• Un seul don à Centraide peut servir à répondre à un grand nombre de besoins. Chaque jour, les organismes financés par Centraide contribuent au renforcement d’un réseau voué à l’entraide et au soutien individuel ou communautaire. Ces organismes possèdent une connaissance approfondie de leur secteur d’activité particulier et une vaste expérience pratique. Ils augmentent aussi leur propre efficacité en collaborant étroitement avec des organismes de leur quartier et en mettant leurs ressources en commun.
• Centraide utilise vos dons à bon escient. Aidés d’une équipe de professionnels, des bénévoles qualifiés effectuent des recherches afin de déterminer les besoins communautaires et de formuler la solution la plus efficace. Imaginez s’il fallait répéter tout le processus pour chacun des 300 organismes et projets.
• Centraide veille à ce que les organismes qu’elle regroupe n’offrent pas de programmes et de services déjà offerts par le gouvernement ou d’autres organisations.
• Le vaste réseau de donateurs et de bénévoles de Centraide permet d’accomplir beaucoup, car les efforts conjugués de chacun permettent d’aider de nombreux organismes au moyen d’une seule campagne. Si chaque organisme devait réaliser sa propre campagne, il devrait déployer beaucoup plus d’efforts et affecter davantage de ressources pour atteindre ses objectifs; il aurait ainsi moins de temps à consacrer à aider les gens. Le réseau de Centraide permet à la collectivité de réaliser des économies d’échelle.
• Les dépenses de Centraide sont contrôlées de façon rigoureuse par un conseil d’administration composé de 30 bénévoles qui s’assurent que le maximum d’argent retourne dans la collectivité.
• Centraide du Grand Montréal est l’outil le plus efficace dont nous disposons pour trouver les meilleures solutions à l’égard de l’avenir de notre collectivité. Comme ce sont des bénévoles de la communauté qui contribuent à élaborer des solutions, les choix de Centraide sont ceux de la communauté.

Quel pourcentage des dons est accordé aux organismes?
• Pour chaque dollar recueilli pendant la campagne, 87,3 cents sont attribués aux organismes, sous forme d’allocations directes, de sommes investies dans la recherche et l’analyse sociales, et de soutien et de suivi auprès des organismes.

Est-ce que Centraide s’assure du bon fonctionnement des organismes?
• Pour être admissible au financement, un organisme doit répondre à de rigoureux critères de sélection. Les conseillers et les bénévoles de Centraide effectuent un suivi et des visites régulières afin d’évaluer l’administration et le fonctionnement de chaque organisme financé. Ils s’assurent que l’organisme financé est bien géré, qu’il présente des états financiers vérifiés, qu’il respecte les critères d’évaluation de Centraide et que ses programmes et ses services répondent aux besoins réels de la communauté.

Quels sont les organismes qui reçoivent des fonds et pourquoi?
• Tous les organismes peuvent demander l’appui de Centraide. Cependant, le nombre d’organismes et de projets financés dépend de l’importance des fonds recueillis. Par ailleurs, certains organismes ne présentent pas de demande de financement.

Si la campagne recueille plus d’argent, est-ce que les dépenses de Centraide augmenteront?
• Au fil des ans, les frais liés à la campagne et à l’administration sont demeurés stables et sont maintenus au plus bas. Ce résultat est rendu possible grâce aux diverses contributions faites à la campagne de Centraide (représentants délégués, bénévolat, déductions à la source dont la gestion est assumée par les entreprises, dons d’espaces publicitaires, etc.). Pour ce qui est de la dernière année, les frais administratifs n’ont représenté que 12 pour cent des sommes recueillies.

Pourquoi la pauvreté existe-t-elle encore?
• Certaines personnes se demandent pourquoi la pauvreté existe encore, si Centraide continue de recueillir de plus en plus d’argent. Éradiquer la pauvreté dépasse les capacités de Centraide. Mais Centraide peut en atténuer les effets pour un grand nombre de personnes et contribuer à améliorer la qualité de vie de leurs quartiers et de leurs communautés.
Combien d’argent distribuez-vous dans ma municipalité?
• Les fonds recueillis durant la campagne sont réinvestis dans l’ensemble du Grand Montréal, et non à l’échelle municipale. Toutefois, plusieurs organismes financés par Centraide, comme Suicide-Action Montréal, Grossesse-Secours (qui aide les adolescentes enceintes et les jeunes mères), Moisson Montréal et le Centre de référence du Grand Montréal, fournissent des services partout dans le Grand Montréal. Des 300 organismes et projets financés par Centraide, 17 desservent l’ensemble du territoire et 80 touchent un secteur en particulier comme la Rive-Nord, la Rive-Sud ou l’île de Montréal.

Peut-on faire du bénévolat à Centraide?
• Oui. Centraide du Grand Montréal est au service de la communauté et son fonctionnement repose sur la participation bénévole. Le bénévolat est l’élément moteur de son conseil d’administration, de sa campagne de financement, de l’allocation des fonds aux organismes et son réseau des organismes communautaires.