Aisha Kingongo
Aisha Kingongo, étudiante boursière du programme de la Fondation MasterCard à l’Université Berkeley, en Californie, nous salue de l’Ouganda. (Jan Flatley-Feldman – The Daily Californian)

Le monde vient à McGill

Il est reconnu que McGill est l'une des universités qui comptent le plus d'étudiants étrangers en Amérique du Nord. En effet, elle attire de jeunes étudiants de partout dans le monde en raison non seulement en raison de sa réputation d’excellence à l’échelle internationale, mais aussi de cette diversité même sur le campus.

Néanmoins, la concurrence que se livrent les établissements analogues qui tentent d’attirer les meilleurs étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs est de plus en plus féroce. Elle traverse les frontières et s’étend à l’échelle mondiale. À ce chapitre, la tâche de McGill est quelque peu facilitée par ses donateurs qui partagent sa vision consistant à rendre l’éducation accessible aux gens du monde entier, en les accueillant à McGill.

Récemment, par exemple, grâce à un don porteur de transformations d’une valeur de 27 millions $, McGill est devenue membre du programme de bourses de la Fondation MasterCard, qui fait partie d'une initiative internationale en matière d’éducation axée sur les jeunes Africains. Au cours des dix prochaines années, McGill offrira 91 bourses d’études de premier cycle et des cycles supérieurs dans le cadre de ce programme. Étant donné que l’université se trouve dans une province francophone, 45 % des étudiants proviendront de pays africains francophones.

L’objectif du programme est de former des leaders très compétents qui peuvent retourner en Afrique et stimuler le développement économique. Pendant leur séjour à McGill, les étudiants participeront également à un programme de stages qui leur permettra de maintenir leurs liens avec leur collectivité et de créer des occasions de carrière dans leur région afin de favoriser des progrès économiques et sociaux une fois leurs études terminées.

« Nous sommes heureux que grâce à cette initiative, la diaspora africaine s’élargira à McGill, ce qui permettra d’exposer l’Université et de brillants étudiants africains à un plus grand spectre culturel », affirme Christelle Dossa, présidente de l'Association des étudiants africains de McGill.

L’Asie constitue une autre source importante d’excellents étudiants de McGill, la Chine se classant uniquement derrière les É.-U. et la France en nombre d’étudiants inscrits à l’Université. Non seulement McGill a-t-elle noué avec la Chine de solides partenariats et collaborations en matière de recherche, mais elle peut aussi s’enorgueillir d’une tradition d’éminents anciens étudiants et donateurs vivant à Hong Kong et en Chine continentale qui ont offert de l’aide aux étudiants qui leur ont succédé.

Par exemple, les bourses scientifiques Charles C.P. Hui ont été créées grâce à un don de Charles C.P. Hui, B.Sc. (1968). Elles constituent une forme d’aide aux étudiants admis à la Faculté des sciences, en particulier ceux de Hong Kong. De plus, la prestigieuse bourse en architecture Clifford C.F. Wong offre une assistance considérable aux étudiants de Chine et d’ailleurs admis au programme d’études supérieures en architecture.

À la Faculté de droit, un programme d'échange d'étudiants pour la période estivale mené en collaboration avec l'Université de Shantou et financé par la fondation La Ka Shing permet aux étudiants de remettre en question leurs idées préconçues en comparant les traditions juridiques de la Chine et du Canada. Une année, les étudiants de McGill sont jumelés avec des étudiants en droit à Shantou pendant deux semaines; l’année suivante, les étudiants chinois viennent étudier à Montréal. Les participants acquièrent ainsi une expérience précieuse pour la pratique du droit dans un marché mondialisé.

Et s'il est bien connu que de nombreux étudiants de McGill sont allés à Oxford, bourse d’études Rhodes en poche, beaucoup d'étudiants britanniques traversent aussi l'océan pour faire des études ici. Ceux qui viennent ici peuvent bénéficier du soutien qu’offre la bourse d’admission UK Trust Entrance Scholarship, financée par des donateurs du R.-U. par l'intermédiaire du McGill University Trust.

« À l'extérieur des cours, j’ai l’impression d’en apprendre tellement sur les autres, sur les différentes cultures et croyances, nous confie le lauréat de 2011 Michael Maw du Buckinghamshire. J’ai rencontré des gens qui viennent de tous les continents. »