McGill-Hebrew University of Jerusalem International Summer Program in Human Rights
Des étudiants canadiens et israéliens en droit participant au programme d’été international en droits de la personne offert conjointement par McGill et la Hebrew University de Jérusalem.

Innover par la collaboration

Quand la cartographie du génome humain a été achevée en 2003, ainsi culminaient de nombreuses années de collaboration entre les centres de recherche et les universités partout dans le monde, ce qui illustre de façon dramatique l’importance de la mise en commun des ressources et des talents. Il est évident que des milliers de têtes valent mieux qu’une.

Cet esprit de collaboration alimente les recherches qui sont effectuées à McGill à l’heure actuelle. Les dons philanthropiques ont permis à l’Université de nouer des collaborations stratégiques majeures avec des chefs de file internationaux, ce qui a permis notamment de conclure des partenariats comme le projet intitulé Le Cerveau@McGill, qui a reçu l’appui du chancelier de McGill, H. Arnold Steinberg, B.Com. (1954), LL.D. (2000), et de la professeure émérite Blema Steinberg, B.A. (1955), Ph.D. (1961).

Créé en 2009, Le Cerveau@McGill est un réseau international de recherche qui réunit des centaines de spécialistes et d’étudiants en neuroscience des départements de McGill et des hôpitaux et des groupes de recherche qui y sont associés, ainsi que des centaines d’autres étudiants rattachés aux trois principaux centres de recherche en neuroscience dans le monde : University of Oxford, Imperial College London et le centre de neuroscience de Zurich.

Grâce aux fonds de démarrage fournis pour des projets pilotes conjoints en recherche sur le cerveau, les chercheurs ont pu mener des travaux préliminaires qui renforcent leur capacité d'obtenir des fonds considérables d’organismes de subvention pour des projets à pleine échelle. Les chercheurs bénéficient également de la capacité d'obtenir des données d'une population de plus en plus grande et diversifiée.

Le Dr Claudio Cuello, le président de Le Cerveau@McGill, estime que cette initiative donnera lieu à des avancées. « La collaboration a accéléré le rythme des découvertes dans des domaines spécialisés partagés, y compris l’imagerie cérébrale, les AVC et la démence en permettant aux partenaires de maximiser la valeur des fonds destinés à la recherche et l’incidence des recherches qui sont menées », affirme-t-il.

Le programme d’été en droits de la personne offert conjointement par McGill et par la Hebrew University, créé en partie grâce à un don de l’Honorable E. Leo Kolber, B.A. (1949), LL.L. (1952), constitue une autre initiative qui a un rayonnement international. Dans le cadre du programme de cinq cours intensifs, les étudiants de McGill passent trois semaines à Jérusalem, où ils suivent des cours théoriques tout en profitant d’un échange culturel international.

Norman Zavalkoff, B.Com. (1957) enrichit le savoir des deux côtés de l’Atlantique. Son don de 500 000 $ sert à la promotion des échanges universitaires entre le Canada et Israël par le financement de recherches et de voyages entre McGill, la Ben-Gurion University of the Negev et le Weizmann Institute of Science.

Sarah Lee, M.Sc. (2010), la première lauréate du fonds de voyage pour la gestion des ressources hydriques de la Fondation familiale Norman Zavalkoff, a étudié le rôle de la désalinisation dans la stratégie de la gestion hydrique au Blaustein Institute for Desert Research de la Ben-Gurion University.

« J’ai mené des entrevues approfondies avec le personnel du service des eaux, des chercheurs, des environnementalistes et d’autres décideurs clés », explique Mme Lee, qui admet aisément qu’elle n’aurait pas pu vivre cette expérience sans une « aide financière de taille » obtenue en partie grâce à la générosité des donateurs.