Dr. Moshe Szyf, GlaxoSmithKline Chair in Pharmacology, with post-doctoral fellow Nada Borghol.

Une ordonnance pour de meilleurs soins aux patients

L’Université McGill est l’un des leaders mondiaux en recherche scientifique et médicale de base. Mais pour les patients et leurs familles, de nouvelles découvertes ne sont utiles que si elles s’appliquent jusqu’au chevet du patient, et non uniquement dans le laboratoire. Grâce à la générosité de divers donateurs, McGill met au point des façons novatrices de tirer parti de ces progrès médicaux pour mettre au point des soins plus efficaces et plus sécuritaires.

Pour illustrer à quel point les dons améliorent directement les soins que reçoivent les patients, nous pouvons nommer la création de la Chaire Christine et Herschel Victor/L’espoir, c’est la vie en oncologie psychosociale. Cette chaire unique, établie grâce à la générosité de Christine Victor, B. Com. (1944) et du regretté Herschel Victor, B. Com. (1944), LL.D. (2010) et de la Fondation L’espoir, c’est la vie, a été créée pour examiner l’expérience globale du cancer du point de vue du patient et de sa famille. La chaire se penche sur différents aspects du cancer, comme le stress, les mécanismes d’adaptation, les thérapies alternatives et divers services de soutien.

« Nous sommes tous conscients du grand rôle que jouent les questions d’ordre financier, spirituel, social, psychologique et physique dans la vie des patients atteints du cancer, de leurs familles et de leurs amis, affirme la Dre Carmen Loiselle, première titulaire de la chaire et directrice du programme de soins infirmiers en oncologie. L’une des questions importantes, c’est la vie avec les séquelles du traitement du cancer, dont les effets à long terme sont souvent sous-estimés. »

La formation de chercheurs et de cliniciens futurs constitue un autre aspect important de l’amélioration des soins. Un don de provenant de Deirdre Stevenson et du Dr Robert Stevenson, de Herbert Black et de la Fondation Molson a servi à créer la Chaire Richard et Sylvia Cruess en éducation médicale, qui honore deux pionniers de l’étude du professionnalisme médical. La chaire a pour objectif de favoriser l’émergence de leaders dans le domaine médical et d’innover en matière d’enseignement de la médecine.

« Une chaire de recherche dotée permet non seulement de faire connaître l’œuvre de Richard et de Sylvia Cruess à long terme, mais également de garantir que la recherche continuera à influer sur les pratiques tandis que nous continuons à former les professionnels de la santé des prochaines générations », explique Dr Yvonne Steinert, première titulaire de la chaire, qui se consacre à améliorer l’éducation médicale depuis deux décennies.

Le Dr Yosh Taguchi, chercheur de McGill, a aidé le public à mieux comprendre la santé des hommes. Comptant presque 40 ans d’expérience en soins urologiques et auteurs de nombreux documents de recherche, le Dr Taguchi a récemment été honoré par la création d’une chaire qui porte son nom grâce à un don de la famille de l’homme d’affaires et philanthrope Lucien Rémillard.

« Non seulement cette chaire permet-elle de donner un nouvel élan aux recherches de pointe déjà en cours, mais elle nous aidera également à attirer de nouveaux talents exceptionnels qui réaliseront les percées à venir, déclare le Dr Samuel Benaroya, vice-principal adjoint, Affaires médicales. Nous sommes très fiers de nouer un partenariat avec la famille Rémillard pour y parvenir. »