Mathieu Brochu, professeur au département de génie des mines et des matériaux et lauréat d'une subvention de recherche en nanoingénierie de la Faculté – qui provient d'un don d'Hydro-Québec –, utilise une presse de frittage flash dans le cadre de ses recherches sur l'amélioration des méthodes de fabrication des nanomatériaux.

Financement de prodiges

Les jeunes professeurs ont besoin d'aide au début de leur carrière, en particulier lorsqu'ils créent des laboratoires et recrutent le meilleur personnel dont ils ont besoin pour réussir.

En 2008, deux ans après s'être joint au département de génie des mines et des matériaux, Showan Nazhat a reçu l'une des trois bourses inaugurales Gerald Hatch remises par la Faculté. Ces bourses proviennent d'un don de trois millions de dollars de Gerald G. Hatch (B. Ing. 1944, D. Sc. 1990) et ont pour but de reconnaître les professeurs exceptionnels dont le travail présente un potentiel de recherche coopérative et multidisciplinaire.

Grâce en partie à la bourse de trois ans qui accorde une allocation annuelle de 25 000 $, le professeur Nazhat a pu élargir ses recherches qui portent sur le développement de matériaux biocompatibles en ingénierie tissulaire et de charpentes nanocomposites qui contribuent à la réparation ou à l'augmentation du tissu conjonctif.

« La bourse m'a énormément aidé, car j'ai pu élargir mes recherches, ce qui m'a permis de demander davantage de fonds, affirme le professeur. Elle m'a également permis d'embaucher des étudiants au doctorat, des boursiers postdoctoraux et des chercheurs principaux, dont des biologistes cellulaires, qui ont grandement contribué à améliorer nos résultats de recherche. »

Et ce n'est pas tout. Lorsque le professeur Nazhat a demandé le renouvellement de sa subvention à la découverte auprès du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) financé par le gouvernement fédéral, ce dernier lui a accordé une subvention dans le cadre du Programme de suppléments d'accélération à la découverte en raison des résultats encourageants qu'il a obtenus grâce à la bourse Gerald Hatch.

En plus de remettre trois bourses Gerald Hatch, la Faculté de génie soutient également le succès des professeurs au moyen de deux subventions de recherche en nanoingénierie, dont les fonds proviennent d'un don d'Hydro-Québec, et de deux bourses de recherche Chwang-Seto, créées grâce au généreux soutien de Ronald Chwang (B. Ing. 1972) et de May Seto (B. Ed. 1975).

À présent vice-doyen de la Faculté de génie (Recherche et études supérieures), le professeur Nazhat demeure reconnaissant pour la bourse qu'il a reçue. « La bourse de recherche m'a donné un sérieux coup de main en attirant vers moi du financement national. Elle m’a aussi aidé à élargir mes recherches, déclare-t-il. Je suis reconnaissant et honoré d'être associé à Gerald Hatch, qui a tant accompli durant sa carrière. »