PhD student Jonathan Waind.

Croire au succès des étudiants

Étudiant au doctorat à la Faculté d’études religieuses et membre du corps professoral du projet Initiative in the World's Religions and Globalization de l’Université McGill, Jonathan Waind s’estime privilégié d’avoir profité des avantages des dons remis à la Faculté d’études religieuses.

« Les bourses destinées aux étudiants, comme celles versées par la Commanderie de Montréal de l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem, ont permis de soutenir ma jeune famille pendant que je continuais mes études doctorales à une étape exigeante de ma vie. », indique-t-il.

La Faculté d’études religieuses de McGill ne manque pas d’étudiants talentueux, dévoués et accomplis. Ces spécialistes en devenir nécessitent un appui financier solide afin de réaliser leur potentiel. Heureusement, de nombreux étudiants de la Faculté ont bénéficié de bourses d’études, de bourses de recherche et d’indemnités de voyage mises sur pied grâce aux dons versés dans le cadre de la Campagne de financement McGill.

Par exemple, lorsque l’Église catholique slovaque du rite oriental de l’Ascension (rite byzantin) a vendu son édifice, la paroisse a offert une partie des profits à la création de bourses d’admission destinées aux étudiants en théologie, et ce, en mémoire de son pasteur, Monseigneur Andrew Sinal.

Les étudiants peuvent également profiter du nouveau prix Mary Mysak dans le domaine des religions asiatiques. Créé par Lawrence Mysak, professeur émérite de l’Université McGill, afin d’honorer sa défunte femme, Mary, B.A. (1999), le prix soutient les étudiants de dernière année des programmes de baccalauréat en études religieuses, particulièrement les religions asiatiques (majeure, programme avec distinctions et programme spécialisé conjoint).

De plus, les professeurs et les membres du personnel de la Faculté collaborent avec le Comité campus communautaire pour soutenir le Fonds destiné aux thèses des étudiants en études religieuses, qui amasse de l’argent pour réduire le fardeau financier auquel beaucoup d’étudiants au doctorat doivent faire face à la fin de leurs études.

« Grâce à la création de nouvelles bourses d’études et de recherche, les donateurs ont joué un rôle crucial dans l’amélioration de l’accès pour les étudiants qualifiés, explique Ellen Aitken, doyenne de la Faculté d'études religieuses. Ces contributions financières sont absolument essentielles pour maintenir la Faculté d’études religieuses – et l’Université McGill – à l’avant-scène de l’enseignement et des bourses d’études. »