À la rencontre de la communauté qui entoure le campus

La famille Birks collabore aux programmes de bourses d’études religieuses de l’Université McGill depuis un siècle. De plus, sa passion pour l’enseignement théologique et l’œcuménisme a poussé William Massey Birks à promouvoir la création, en 1948, de ce qui allait devenir la Faculté d’études religieuses de McGill, en contribuant à son expansion grâce à sa généreuse philanthropie.

L’inestimable amitié se poursuit aujourd'hui avec l’arrière-petit-fils, Jonathan Birks, B.A. (1967), qui siège au conseil consultatif de la Faculté, et par l'entremise du soutien précieux de la Fondation de la famille Birks dont le plus récent don à l’Université McGill vise à étendre la discussion sur les questions religieuses à la communauté en général.

Le Birks Forum on the World’s Religions and Public Policy réunit des universitaires, des spécialistes en matière de politique publique et la population dans le but de se pencher sur des questions concernant le rôle en constante mutation et l’incidence de la religion au cœur d’une société mondiale.

Dans le cadre d’un effort soutenu pour ouvrir une discussion dans la communauté en général, le Forum cherche à favoriser une interaction constructive entre les chefs religieux et les représentants clés du gouvernement, de l’industrie et des secteurs du droit et des soins de santé.

« Les membres de la Fondation de la famille Birks sont ravis de soutenir la Faculté d’études religieuses de McGill. Nous sommes sincèrement heureux de ce nouveau Forum, et espérons continuer de travailler avec cette superbe équipe afin de maintenir la Faculté à l’avant-scène, parmi les autres facultés exceptionnelles de l’Université McGill. », mentionne M. Birks.

« Notre Fondation croit vraiment qu’un concept très spécial a été créé et que celui-ci démontre de façon absolue le rôle de leader de la Faculté d’études religieuses et de l’Université McGill dans ce monde en constante évolution qu’est le nôtre. Il fait peu de doute que les universités doivent de plus en plus s’efforcer d’interagir avec leurs communautés locales et mondiales. En outre, il est grandement satisfaisant pour les fiduciaires de notre Fondation que la Faculté et l’Université McGill relèvent le défi. »

Le don s’appuie sur les présentations et les conférences internationales prestigieuses actuelles de la Faculté, qui comprennent la série de conférences distinguées sur les religions de l’Asie du Sud, laquelle est rendue possible grâce à la générosité de M. Robert Stevenson, B.A. (1949), B. Th. (1961), professeur à la retraite de la chaire Birks en religion comparative de l’Université McGill. Mise sur pied en 2009, la série de conférences s’ajoute aux programmes complets des premier et deuxième cycles de la Faculté sur l’Asie du Sud, et permet au public de comprendre les religions de cette région.

« Ces conférences attirent toujours un bon nombre de personnes issues de la communauté élargie et ce type d’engagement et de diffusion fait partie intégrante de notre travail. », explique la professeure Ellen Aitken, doyenne de la Faculté d'études religieuses.

La liste imposante de discussions et de conférences est une dimension importante du leadership de la Faculté relativement à ses recherches sur l’interaction entre la religion et la société.