La musique pour tous

De septembre à avril, les étudiants de McGill se rendent chaque semaine à quatre écoles primaires dans des quartiers défavorisés de Montréal pour offrir des cours de piano à de jeunes aspirants-musiciens. Ces étudiants participent bénévolement au projet Heart of the City Piano Program en donnant des cours à des enfants passionnés qui n’auraient pas la possibilité d’apprendre la musique autrement.

Le programme, auquel participent 95 bénévoles provenant de tous les départements de l’Université, a véritablement mobilisé la population étudiante. « Nous travaillons avec environ 110 étudiants actuellement, affirme Sarah Hanafi, codirectrice du programme et étudiante de dernière année, qui fait une majeure en neuroscience. La plupart des enseignants bénévoles sont des étudiants de premier cycle qui ont suivi des cours de piano et souhaitent conserver un lien avec le monde de la musique tout en faisant des études dans d’autres domaines. »

Ce programme, soutenu en partie par les dons versés annuellement au Fonds Alma Mater de McGill et au programme Seeds of Change, représente l’un des nombreux projets d'action communautaire commandités par les bienfaiteurs de l’École de musique Schulich dans le cadre de la Campagne de financement de McGill.

Grâce au financement de la fondation W. Garfield Weston, l’Orchestre de Jazz de McGill, ensemble primé, a donné des concerts et des cours de maître et mené des activités de sensibilisation à l’occasion de tournées aux États-Unis, en France et en Suisse.

Tandis que l’Orchestre de Jazz fait rayonner l’art musical de l’Université partout dans le monde, l'Académie internationale de quatuor à cordes de McGill quant à elle fait connaître à l’Université la musique du monde. Fondée en 2010 grâce au généreux soutien de Constance V. Pathy, L. Mus. 1971, L. Mus. 1986, l'Académie invite à Montréal des quatuors à cordes de calibre mondial dont les membres transmettent leurs connaissances à d’autres musiciens, qu’il s’agisse d’artistes reconnus ou débutants.

« Les étudiants pourront vivre une expérience inoubliable tandis qu’ils auront l’occasion d’avoir pour mentors les meilleurs instrumentistes à cordes du monde ainsi que de jouer et d’échanger avec eux », affirme le professeur Sean Ferguson, doyen de la Faculté de musique.

Grâce à ce type de projet, il est évident que l’École de musique Schulich touche les cordes sensibles des regroupements voués à la culture à Montréal et ailleurs dans le monde.