La musique en accord parfait avec la technologie

Lorsque Aiyun Huang, professeure au Département d'interprétation, a commencé à réaliser le DVD de calibre professionnel intitulé « Sauver le théâtre-percussion » qui retrace l’histoire du théâtre-percussion des années 1970 et 1980, elle n’a même pas eu à quitter l’immeuble où elle enseigne. Grâce aux généreux dons recueillis pendant la Campagne de financement de McGill, elle a tourné ce film à l’aide de caméras HD Sony et monté les séquences audio et vidéo dans le nouveau laboratoire de montage audiovisuel du Centre de recherche interdisciplinaire en musique, multimédia et technologie (CIRMMT), établi à l’École de musique Schulich.

Les caméras et l’équipement de montage, dont l’achat a été financé grâce à la Fondation Maurice Pollack, offrent aux chercheurs comme Aiyun Huang d’extraordinaires nouveaux outils d’exploration et de documentation de la musique. « Il nous est maintenant possible de produire nos propres DVD et CD de qualité professionnelle, ce qui est remarquable », affirme Fabrice Marandola, directeur adjoint du CIRMMT. Ce percussionniste a également eu recours à la nouvelle technologie dans le cadre d’une récente collaboration avec le Nouvel ensemble moderne de Montréal.

De plus, ce local d’enregistrement et de montage permet aux étudiants d’enregistrer leur travail de recherche et de créer toutes sortes d’œuvres, qu’il s’agisse de matériel de relations publiques ou de l’enregistrement de spectacles dans lesquels sont utilisés de nouveaux instruments comme le « T-Stick », longue perche souple couverte de capteurs, qui émet des sons variés selon la façon dont on le presse, on le tord ou on le tourne.

Les caméras HD sont aussi utilisées pour filmer les conférenciers invités par le CIRMMT. Les présentations sont ensuite montées dans le laboratoire audiovisuel et publiées en ligne. « Le centre acquiert beaucoup de notoriété de cette façon étant donné qu'il est possible de voir, partout dans le monde, les présentations effectuées au CIRMMT », déclare M. Marandola.

En outre, la Fondation Pollack a financé l’installation de liaisons en fibre optique entre le CIRMMT et d’autres aires de spectacle, ce qui permet aux musiciens de transmettre du contenu vidéo HD et des données en continu, en direct. Le dernier don de la Fondation permettra d’apporter d’importantes améliorations à l’infrastructure technique de la Salle Pollack, la plus grande salle de concert de l’Université et l’une des meilleures salles de musique de Montréal.

« Nos connexions sont maintenant beaucoup plus rapides. C’est comme si nous passions de l’ère du télégraphe à l’ère d’Internet », a conclu M. Marandola.