Décrocher l’or au moyen de l’archet

Quand le violoniste Baptiste Rodrigues joue, les gens écoutent, captivés. Ce fut certainement le cas à l’occasion de son récital à la salle Pollack, où il a joué des œuvres de Brahms, Franck et Ravel, entre autres. Ce concert solo célébrait la réussite de M. Rodrigues, lauréat du Violon d’or, prix décerné pour la première fois en 2006 grâce à un don de Seymour Schulich, B.Sc. 1961, MBA 1965, D. Litt. 2004.

Ce prix est remis aux meilleurs étudiants de l’École de musique Schulich qui sont à leur dernière année d’études, dans la catégorie des instruments à cordes. « C’est un grand honneur pour moi d’avoir été choisi comme représentant de l’excellence de cette École », affirme le jeune homme de 25 ans de Nîmes, en France, premier étudiant international à recevoir ce prix. Outre le récital, le Prix Violon d’or est assorti d’une bourse de 20 000 $ qui a permis à M. Rodrigues de créer un site web professionnel et d’acquérir son propre violon, réalisé par le luthier montréalais Denis Cormier.

Seymour Schulich est l’un des plus généreux bienfaiteurs de McGill. En 2005, il a fait un don de 20 M$ destiné au financement de bourses, à la création de chaires et au soutien du Nouveau pavillon de musique, qui est doté d’installations de pointe. Le Violon d’or constitue le plus éminent des nombreux prix et bourses offerts grâce à la contribution de M. Schulich et de nombreux autres donateurs à l’enseignement de la musique à McGill. Grâce à ces dons, l’École a triplé le nombre de bourses attribuées aux meilleurs étudiants du Canada et du monde entier, comme M. Rodrigues.

« J’ai commencé à jouer du violon dès l’âge de quatre ans. La musique a toujours été ma passion », déclare-t-il. Avant de gagner ce prix, il a obtenu un poste à la Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, mais son calendrier se remplit rapidement.

« J’ai été très sollicité pour donner des récitals l’année prochaine, dit-il. Le Violon d’or m’a ouvert bien des portes. Il m’aidera beaucoup à lancer ma carrière. »