Être passionné par l’apprentissage continu

Mary Landry, B.A. 1950, a suivi des cours pendant 12 ans au sein de la communauté d’apprentissage continu de McGill, initiative de l’École d’éducation permanente conçue pour les apprenants plus âgés. Elle a étudié dans toutes sortes de domaines, du jazz à l’histoire en passant par le magazine The New Yorker. « C’est un merveilleux programme, déclare-t-elle. Il est très diversifié et vous permet de rencontrer des gens de votre âge aux vues similaires. »

Grâce à de nombreux donateurs généreux, y compris Mme Landry, David Kassie, B.Com 1977, et la Fondation Webster, la communauté d’apprentissage continu de McGill, qui a célébré son 20e anniversaire pendant l’année universitaire 2009-10, a prospéré.

Les contributions à la Campagne de financement de McGill ont considérablement amélioré la portée, l’accessibilité et le développement des programmes de la communauté d’apprentissage continu de McGill, qui inspirent et attirent une part très importante de notre communauté, tant sur le plan social qu'intellectuel. Les initiatives de la communauté, qui comprennent des cours, des groupes d’études, l’événement Bloomsday et d’autres efforts visant à attirer les habitants des résidences pour aînés du quartier, sont autant de projets que les dons philanthropiques ont améliorés. La communauté d’apprentissage continu de McGill a également tissé des liens étroits avec l’Association québécoise pour l’apprentissage continu ainsi que les centres d’apprentissage communautaire du Québec, soit deux réseaux qui desservent les communautés anglophones de la province.

Les installations de l’Université utilisées par la communauté ont également été grandement modernisées. En effet, les locaux et les salons des membres abritent désormais de nouveaux meubles multifonctionnels adaptés aux besoins physiques et en éducation spéciaux de plus de 600 étudiants. Le programme a aussi intégré de nouvelles technologies éducatives, notamment des ordinateurs, un caméscope, de l’équipement permettant de tenir des conférences Web ainsi que du matériel audiovisuel.

Non seulement Mme Landry était heureuse d’aider à concrétiser ces projets, mais elle était également emballée de profiter personnellement de ce don philanthropique. Selon elle, le nouveau projecteur a contribué à faciliter les présentations en classe, tandis que la salle de conférence Naomi Kassie offre désormais une expérience audio haut de gamme pour ceux qui s’intéressent à la musique.

Grâce à ces améliorations, Mme Landry et ses camarades de classe peuvent élargir leur champ d’intérêt. « Je pense que la communauté d’apprentissage continu de McGill est une merveilleuse initiative, déclare-t-elle. C’est fantastique. »